Prix UNESCO/Bilbao pour la promotion d’une culture des droits de l’homme

(ancien Prix UNESCO de l'éducation aux droits de l'homme)

Prix UNESCO/Bilbao - Musée Guggenheim à Bilbao

© Flickr / Chudaboy - Guggenheim Musuem, Bilbao (Spain)

Le Prix UNESCO/Bilbao pour la promotion d’une culture des droits de l’homme succède au Prix UNESCO de l’éducation aux droits de l’homme, créé en 1978 pour marquer le 30e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Objectifs

Le Prix UNESCO/Bilbao pour la promotion d’une culture des droits de l’homme a pour objectif de récompenser les efforts des institutions, organisations ou des personnalités ayant contribué de manière particulièrement significative à la promotion d’une culture des droits de l’homme au niveau régional et international.

Cette contribution pourra porter sur le développement de l’éducation et de la recherche en matière de droits de l’homme, sur la diffusion des connaissances et la sensibilisation des décideurs et du grand public aux questions et défis relatifs aux droits de l’homme, ainsi que sur la transmission de capacités et d’attitudes propres à renforcer le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Le prix pourra également être remis dans le but d’encourager et de stimuler les initiatives innovantes visant le renforcement d’une culture des droits de l’homme.

A qui se destine le Prix ?

Le Prix UNESCO/Bilbao pour la Promotion d’une Culture des Droits de l’Homme est remis aux institutions, organisations ou personnes qui ont apporté une contribution particulièrement significative, exemplaire et originale à la création d’une culture universelle des droits de l’homme.

Le Prix UNESCO/Bilbao succède au Prix UNESCO de l’éducation aux droits de l’homme, créé en 1978 pour marquer le 30ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Pendant trente ans le Prix a servi à encourager l’éducation aux droits de l’homme et au service des droits de l’homme et à rendre hommage aux efforts accomplis dans ce domaine.

Qui présente des candidats ?

Les candidatures peuvent être présentées par les gouvernements des États membres, en consultation avec leurs Commissions nationales, et par des organisations non-gouvernementales qui maintiennent des relations formelles avec l’UNESCO. Les auto-candidatures ne pourront être examinées.

Un formulaire standardisé de présentation doit être fourni à l’appui de chaque candidature. Il comprendra la description, en cinq pages maximum, en français ou en anglais, de, inter alia (tout document supplémentaire peut être joint en annexe, il ne seront pas retournés aux désignateurs) :

(a) une description du parcours du candidat et de l’action accomplie

(b) un résumé du travail et des résultats obtenus, publications et autres documents significatifs pour appuyer la candidature, soumis pour examen

(c) une description de la contribution du candidat aux objectifs du Prix.

Le formulaire standardisé - disponible en anglais et en français - est préparé par le Secrétariat du Prix, pour chaque remise du prix dans le cadre de l’exercice biennal.

Qui désigne les lauréats ?

Les lauréats sont choisis par le Directeur-Général de l’UNESCO, sur proposition d’un jury international composé de cinq personnalités représentant les différentes régions du monde.

La recommandation du jury international se fonde sur les initiatives et résultats des candidats en fonction d’une série de critères énumérés à l’article 3 des Statuts.

Le Prix, d’un montant d’au moins 20 000 dollars des États-Unis et accompagné d’un trophée, sera attribué au cours d’une cérémonie officielle le 10 Décembre, à l’occasion de la journée des droits de l’homme.

Contact :
Irina Zoubenko-Laplante, i.zoubenko-laplante(at)unesco.org
Tél. : +33 (0)1 45 68 38 22

Retour en haut de la page