Contribuer à la promotion de l’image de la femme politique en Algérie, au Maroc et en Tunisie

L’Institut international de recherches et de formation des Nations Unies pour la promotion de la femme et le Centre de la femme arabe pour la formation et la recherche ont lancé conjointement le projet intitulé « Renforcement du leadership féminin et de la participation des femmes à la vie politique et aux processus de prise de décision en Algérie, au Maroc et en Tunisie » financé par le gouvernement du royaume d’Espagne. Le projet vise à réaliser des résultats ayant été fixés par les institutions partenaires, se basant sur leurs expériences, et leur connaissance de la situation de la participation politique de la femme et de la région du Maghreb.

Nous reprenons ici les termes de la présentation du projet « Contribuer à la promotion de l’image de la femme politique en Algérie, au Maroc et en Tunisie ».

*

Contribuer à la promotion de l'image de la femme politique en Algérie, au Maroc et en Tunisie

Ensemble pour l'égalité

Cette initiative répond à l'objectif suivant : comment remédier aux stéréotypes de genre et de rôles masculins et féminins générant des attitudes et pratiques sexistes qui entravent la participation des femmes à la vie politique ?

Objet :

Le projet mis en œuvre par UN-INSTRAW et CAWTAR sur « le renforcement de la participation des femmes à la vie politique et au processus de prise de décision en Algérie, au Maroc et en Tunisie » a lancé grâce au financement octroyé par le Fond des Nations Unies pour la Démocratie (UNDEF) une initiative ayant pour titre « Contribuer à la promotion de l’image politique de la femme.»

A travers une communication sociale "artistico médiatisée", la composante UNDEF vise une meilleure connaissance des droits des femmes, la réalisation de l'égalité des genres et la promotion de l'image de la femme au Maghreb.

La campagne de communication et de sensibilisation recouvre des aspects fort hétéroclites qui ont trait aux interactions entre les différentes parties de la société : citoyens, collectivités, associations, partis politiques, institutions publiques.

Lisez cet article [PDF]

Retour en haut de la page