Origines de la Convention

L’UNESCO a répondu aux appels de la communauté internationale en élaborant la Convention internationale contre le dopage dans le sport. Lors de la 3e Conférence internationale des ministres et hauts fonctionnaires responsables de l'éducation physique et du sport (MINEPS III), qui s’est tenue en Uruguay en décembre 1999, les ministres se sont déclarés préoccupés par les comportements non éthiques, en particulier par le dopage dans le sport, et ont exhorté tous les pays à prendre des mesures concertées.

À l’issue d’une table ronde ministérielle tenue à l’UNESCO en janvier 2003, il a été décidé à la 32e session de la Conférence générale de s’attaquer au problème du dopage dans le sport au moyen d’une convention internationale. Le projet de convention, établi à l’issue de consultations et de réunions avec les représentants de près de 100 pays, a été adopté le 19 octobre 2005. La Convention est entrée en vigueur le 1er février 2007. C’est le plus grand succès de l’histoire de l’UNESCO pour ce qui est de la rapidité avec laquelle elle a été élaborée et est entrée en vigueur. À l’heure actuelle, un peu plus de 170 pays ont ratifié la Convention.

Retour en haut de la page