Recommandation de 1974 concernant la condition des chercheurs scientifiques

© CSUF Photos / Matt Gush

La Recommandation de 1974 concernant la condition des chercheurs scientifiques est un instrument normatif important qui non seulement codifie les objectifs et les systèmes de valeurs par lesquels la science fonctionne, mais souligne également que ceux-ci doivent être soutenus et protégés pour que la science se développe.

La Recommandation de l'UNESCO concernant la condition des chercheurs scientifiques a été adoptée le 20 novembre 1974 par la Conférence générale de l'UNESCO lors de sa 18e session (résolution 18 C / 40).

Cette recommandation, élaborée il y a plus de quatre décennies, continue d'avoir une valeur particulière aujourd'hui, y compris pour les pays en développement, dans la consolidation de leurs compétences et institutions scientifiques. Pour ceux-ci, il fournit une liste de référence utile des exigences politiques et institutionnelles.

La Recommandation de 1974 promeut un statut équitable et approprié pour les chercheurs scientifiques et éclaire la formulation de politiques nationales de la science, de la technologie et de l’innovation adéquates, qui « stimul[ent] et renforc[ent] l’aptitude propre à chaque pays à assurer la recherche et le développement expérimental avec une conscience accrue de la responsabilité qu’ils impliquent à l’égard de l’homme et de son environnement » et garantissent que les sociétés font une utilisation responsable des connaissances issues de toutes les disciplines scientifiques.

La Recommandation de 1974 indique également comment, en principe, cela peut être réalisé. Par exemple, elle souligne l'importance de deux questions : la nécessité d'assurer la libre circulation des données scientifiques et la nécessité de fournir aux scientifiques un soutien financier et institutionnel adéquat.

La mise en œuvre de la Recommandation de 1974 dans les États membres fait l’objet d’un suivi par le Comité sur les conventions et recommandations (Comité CR) du Conseil exécutif de l'UNESCO. Le processus de suivi est déterminé conformément à la procédure spécifique par étapes pour le suivi de l'application des conventions et recommandations de l'UNESCO pour lesquelles aucun mécanisme institutionnel spécifique n'est prévu (décision 177 EX/35(I) et décision 196 EX/20). Tous les quatre ans, le Secrétariat de l'UNESCO recueille des informations transmises par les États membres, en consultation avec d'autres partenaires de l'Organisation, sur la mise en œuvre de la Recommandation de 1974 et prépare un rapport de synthèse qui est soumis au Conseil exécutif pour examen par son Comité CR et pour la transmission ensuite à la Conférence générale.


Deuxième consultation sur la mise en œuvre de la Recommandation

La deuxième consultation sur la mise en œuvre de la Recommandation de 1974 concernant la condition des chercheurs scientifiques est prévue du 22 décembre 2016 au 22 mai 2017. Elle aboutira à un rapport de synthèse portant sur la période 2013-2016 qui sera soumis à la 202e session du Conseil exécutif, puis à la 39e session de la Conférence générale. L'UNESCO invite ses États membres à préparer leurs rapports de manière participative, en coordination avec les parties prenantes concernées au niveau national. La date limite de soumission des rapports à l'UNESCO est fixée au 22 mai 2017.


Révision de la Recommendation

En 2017, le travail mené par le Secrétariat aux fins du suivi de la mise en œuvre de la Recommandation de 1974 est en étroite articulation avec ses efforts pour préparer la révision de cet instruments, conformément aux décisions de la Conférence générale de l'UNESCO (résolution 37 C/40 et résolutions 38 C/45).

Lors de sa 37e session, en novembre 2013, la Conférence générale, soulignant l’importance et la pleine pertinence de la Recommandation de 1974, a décidé de la réviser d’ici 2017 (résolution 37 C/40) afin de refléter les nouveaux défis apparus pour les chercheurs scientifiques au cours des quatre décennies qui ont suivi son adoption, et afin d’améliorer son efficacité et son suivi. Un rapport préliminaire de la Directrice générale a été distribué aux États membres en septembre 2016 avec les modifications proposées à la Recommandation de 1974.

Le rapport final de la Directrice générale contenant un projet de texte a été distribué aux États membres en mai 2017, et ce projet sera également examiné pour adoption par les États membres de l'UNESCO.


Voir également

Retour en haut de la page