27.05.2011 - UNESCO Secteur des sciences sociales et humaines

Le Comité international de bioéthique de l’UNESCO aborde en Azerbaïdjan les défis éthiques

Du 31 mai au 2 juin 2011, le Comité international de bioéthique (CIB) se réunit à Baku (Azerbaïdjan) pour sa 18e session, organisée en coopération avec la Commission nationale d’Azerbaïdjan pour l’UNESCO et l’Académie nationale des sciences d’Azerbaïdjan. Les sujets à l’ordre du jour sont la bioéthique en Europe de l’Est, la vulnérabilité humaine, le clonage humain et la médecine traditionnelle. La réunion sera présidée par le professeur Donald Evans, l’une des figures majeures dans le domaine de la bioéthique au niveau international.

La session sera inaugurée par Mehriban Aliyeva, Première Dame d’Azerbaïdjan et Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, Mahmud Karimov, Président de l’Académie nationale des sciences d’Azerbaïdjan, et Pilar Álvarez-Laso, Sous-Directrice générale de l’UNESCO pour les sciences sociales et humaines. Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, apportera son soutien via un message filmé.

Pendant trois jours, des experts en bioéthique parmi les plus distingués dans le monde échangeront leurs expériences et perspectives, et s’intéresseront aux nouveaux défis éthiques posés aujourd’hui par l’évolution rapide de la science biomédicale et de la recherche biotechnologique.

Une journée entière sera consacrée à la bioéthique en Europe de l’Est. Des experts de la région présenteront les défis bioéthiques, les législations et organes officiels en la matière et  les moyens disponibles pour l’enseignement de la bioéthique dans cette partie du monde.

La session s’intéressera également de plus près aux trois sujets du programme de travail biennal du CIB pour 2010-2011 :

  • Le principe du respect de la vulnérabilité humaine et de l’intégrité personnelle qui cherche à identifier les conditions naturelles et les circonstances contextuelles qui augmentent les risques d’une personne d’être exposée à la souffrance.
  • La question hautement controversée du clonage humain et la réévaluation nécessaire de sa gouvernance internationale à la lumière des avancées technologiques récentes et à venir.
  • La question délicate des implications éthiques de la médecine traditionnelle. Plusieurs praticiens de quatre continents seront invités à partager leurs expériences, leurs formations et leur compréhension des principes éthiques qui encadrent leur pratique de la médecine traditionnelle.

Plus d’information sur la 18e session

Il est possible d’y assister en tant qu’observateur en s’inscrivant gratuitement auprès du Secrétariat du CIB (ibc(at)unesco.org).

Contact
Secrétariat du CIB
Mme Sabina Colombo
Tél. : + 33 1 45 68 44 28 / 38 03
Télécopie : + 33 1 45 68 55 15
Courrier électronique : ibc(at)unesco.org




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page