Préparation d’une déclaration de principes éthiques en rapport avec le changement climatique



Les États membres de l'UNESCO ont invité la Directrice générale « à établir [...] le texte préliminaire d’une déclaration non contraignante de principes éthiques en rapport avec le changement climatique », lequel doit être soumis à la Conférence générale à sa 39e session en 2017 (38 C/Résolution 42). Cette décision s’appuie sur les travaux antérieurs de l'UNESCO sur les principes éthiques en rapport avec le changement climatique.

En conformité avec la Résolution 38 C/42, une déclaration de principes éthiques en rapport avec le changement climatique vise à compléter les instruments de référence déjà existants et sa préparation devrait être réalisée en coopération avec la Commission mondiale d’éthique des connaissance scientifiques et des technologies (COMEST), en consultation avec les États membres et prenant en considération les résultats des négociations dans le cadre des 21e et 22e  sessions de la Conférence des parties (COP-21 et COP-22) de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

Le processus de préparation de ce texte préliminaire a été approuvé par la 199e session du Conseil exécutif (199 EX/Décision 5.I.B) en avril 2016.

Conformément à ces décisions, la Directrice générale de l'UNESCO a constitué le Groupe d’Experts Ad Hoc (GEAH), afin de conseiller l’UNESCO dans l’élaboration d’un texte préliminaire de déclaration.

Grâce à l'invitation généreuse du Gouvernement du Royaume du Maroc, la première réunion du GEAH a eu lieu à Rabat du 20 au 24 septembre 2016. Au cours de cette réunion, le GEAH a été chargé d’élaborer l’avant-projet d'un texte préliminaire de déclaration.

L’avant-projet de ce texte préliminaire a été envoyé aux Etats membres pour commentaires, après la réunion. Tous les commentaires seront ensuite reflétés par le GEAH et le Secrétariat dans l’avant-projet révisé qui doit être prêt avant la mi-mai 2017.

Cet avant-projet d'un texte préliminaire sera transmis aux Etats membres pour qu’ils l’examinent à une réunion intergouvernementale d’experts de catégorie II qui se tiendra en juin 2017. Le résultat de cette réunion sera ensuite examiné par la 202e session du Conseil exécutif et par la 39e session de la Conférence générale.

Retour en haut de la page