Programme de travail préliminaire de la COMEST pour 2016-2017

À sa 9e session ordinaire, la COMEST a décidé qu’en 2016-2017, elle aborderait deux thèmes, à savoir l’éthique de l’eau et des océans et l’éthique de la robotique dans le cadre des nouvelles technologies. La réflexion de la COMEST sur l’éthique de l’eau et des océans s’appuie sur les travaux qu’elle a menés précédemment sur ce sujet, sur l’éthique de l’environnement et sur les principes éthiques en rapport avec le changement climatique. La COMEST souhaite traiter les questions relatives à l’éthique de l’eau de manière holistique, en mettant l’accent sur le cycle naturel de l’eau qui inclut l’eau douce, l’eau potable et l’eau salée des océans, et qui démontre l’interdépendance entre l’eau, la terre, les êtres humains, les autres espèces vivantes et la biosphère de la planète sur laquelle nous vivons tous.

La COMEST commencera par mener une analyse de la littérature sur ce sujet, et a demandé au Secrétariat, en consultation avec les unités pertinentes du Secteur des sciences exactes et naturelles (SC) et la Commission océanographique intergouvernementale (COI), notamment le Programme hydrologique international (PHI) et le Programme sur l'Homme et la biosphère (MAB), ainsi qu’avec les autres acteurs pertinents, de faciliter la recherche contextuelle sur les cadres éthiques et juridiques existants relatifs à la protection de l’eau et des océans.

Pour ses travaux sur l’éthique et la robotique, la COMEST s’appuiera également sur ses précédentes réflexions sur l’éthique des nanotechnologies et des technologies convergentes, en suivant une méthode et un calendrier de travail similaires à ceux utilisés pour le thème de l’éthique de l’eau et des océans. À cet égard, la COMEST souhaiterait également consulter l’OIT sur les aspects éthiques de la robotique et ses relations avec l’emploi et le travail, en mettant l’accent sur les conséquences éthiques et sociales de l’utilisation des robots autonomes sur l’emploi et la nature du travail. À cet effet, la COMEST a chargé son Bureau de finaliser son programme de travail pour 2016-2017 avant fin mars 2016, lorsque la composition de la Commission sera renouvelée.

Retour en haut de la page