Forum permanent de dialogue arabo-africain sur la démocratie et les droits humains

Forum permanent de dialogue arabo-africain sur la démocratie et les droits humains

Le Forum offre un espace de dialogue permanent dans lequel la société civile, les parlementaires, les acteurs étatiques concernés, les organisations régionales ainsi que les agences spécialisées des Nations Unies, peuvent échanger sur des questions touchant aux conditions de la démocratie et des droits humains en Afrique et dans la région arabe.

La création d’un tel Forum répond à un besoin de plus en plus pressant étant donné les problèmes divers que doivent affronter les États d’Afrique et de la région arabe, à la fois pour consolider la démocratie et pour renforcer le respect des droits humains. Depuis presque une vingtaine d'années, les pays concernés ont pris un certain nombre d'initiatives allant dans ce sens, malgré les obstacles importants dus aussi bien aux contextes nationaux qu'à des causes géopolitiques régionales et internationales. L’analyse des avancées et des obstacles mérite ainsi une attention spécifique sur la base d'échanges renforcés entre les deux régions au sein du Forum.

Un tel Forum est d'autant plus opportun que la récente crise internationale du système financier et économique appelle une réflexion approfondie et renouvelée sur l'impact d'un tel bouleversement sur la consolidation de la démocratie et les droits humains.

La proximité géographique, culturelle et religieuse facilitera certainement le partage des expériences et des bonnes pratiques, tout en renforçant les liens entre les acteurs concernés et entre des pays partageant un certain nombre de défis communs.

Ce Forum, interrégional, couvre deux régions géographiques et s’inscrit dans un cadre de coopération Sud – Sud. Ce Forum, également pluri-thématique, aborde des questions d’intérêt commun en rapport avec la problématique générale du renforcement et du renouvellement des conditions de la démocratie et des droits humains. Enfin, le Forum, pluri-partenaire, réunit plusieurs acteurs-clés, tels que les Institutions nationales de droits de l’Homme (INDH), les parlementaires, le monde académique, les réseaux de chercheurs, les agences des Nations Unies, les organisations régionales et autres acteurs de la société civile.

Le Forum aura pour défi d’encourager, à travers le dialogue, l’appropriation par l’ensemble de ces acteurs, tous les instruments normatifs et leurs modalités d’application, en vue d’optimiser la démocratie et les droits humains dans les deux régions.

Le Président d’honneur du Forum est S. Exc. M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et ancien Président du Sénégal. Le Vice-Président du Forum est S. Exc. M. Boutros Boutros-Ghali, ancien Secrétaire général des Nations Unies et Président du Conseil national des droits de l’Homme d’Égypte.

Retour en haut de la page