Bolivie - Fondation Arco Iris

La Fondation Arco Iris prend en charge la réintégration sociale de près d’un millier d’enfants et adolescents ayant quitté l’école.

Le chômage, une pauvreté extrême et l’instabilité politique ont considérablement ébranlé la population rurale bolivienne. Elle est souvent contrainte d’émigrer vers les villes où les enfants s’éloignent de leurs familles. Ils sont alors exposés à la malnutrition, la toxicomanie et l’exploitation sexuelle. Ils dorment dans la rue, ce qui affecte directement leur santé et porte atteinte à leur dignité.

La fondation Arco Iris a une longue expérience dans la réintégration des jeunes marginalisés. Elle s’appuie sur différentes thérapies mettant en œuvre des pratiques adaptées et concrètes pour aider les enfants les plus exposés aux dangers. Elle accorde des petits prêts subventionnant des formations professionnelles, des groupes de discussion et des activités de loisirs. Enseignants, psychologues et travailleurs sociaux travaillent main dans la main dans différents domaines : les leçons de lecture et de calcul, les recommandations sur la santé et les comportements, les conseils pour lutter contre la toxicomanie et l’alcoolisme. Une garderie a été ouverte pour les enfants exposés aux violences familiales. La Fondation s’occupe à l’heure actuelle de quelque mille enfants et adolescents.

Retour en haut de la page