Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies : les femmes, actrices de la paix et de la sécurité

En l’an 2000, le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaissait non seulement l’impact particulier des conflits sur les femmes, mais aussi le besoin de considérer celles-ci comme parties prenantes à la prévention et à la résolution des conflits. Le Conseil de sécurité a en effet adopté la Résolution 1325 sur les femmes, la paix et la sécurité (SCR 1325) qui souligne la nécessité de :

  • intégrer la notion de genre et inclure les femmes dans les approches relatives à la sécurité et à la construction de la paix, en particulier les femmes affectées par les conflits ;
  • sensibiliser les soldats de la paix, la police et l’appareil judiciaire aux problèmes liés au genre pendant les conflits et adopter des mesures pour assurer la protection et le respect des droits des femmes et des filles ;
  • s’assurer qu’il est prêté attention aux besoins spécifiques des femmes et des filles pendant les conflits ;
  • soutenir un rôle accru des femmes en tant qu’observatrices militaires, de membres de la police civile, d’observatrices humanitaires et des droits humains ;
  • faire en sorte que les femmes issues de communautés frappées par les conflits armés soient représentées, afin de faire entendre leur voix dans les processus de résolution des conflits et participer en tant que partenaire d’égale valeur à tous les niveaux de prise de décision en matière de résolution des conflits, de prévention et de paix durable.

Pour mettre en œuvre la résolution, les États membres doivent développer et appliquer des plans nationaux d’action (PNA). À ce jour, seuls 21 des 192 États membres des Nations Unies l’ont fait.

Voici une courte liste des déclarations majeures et des documents légaux résultant de l’adoption de la Résolution 1325, ainsi que les déclarations internationales et documents légaux antérieurs :

Résolutions du Conseil de sécurité renforçant la Résolution 1325:

Documents relatifs

Retour en haut de la page