Cinquième session ordinaire de la COMEST, Dakar, Sénégal, 6-9 décembre 2006

Éthique des sciences en Afrique

La Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST) a tenu sa cinquième session ordinaire à Dakar du 6 au 9 décembre 2006, grâce à l'aimable invitation du gouvernement sénégalais. La réunion était organisée par l'UNESCO et le Ministère de la Recherche Scientifique du Sénégal.

La COMEST a tenu jusqu’a présent quatre sessions ordinaires : à Oslo (Norvège) en avril 1999, à Berlin (Allemagne) en décembre 2001, à Rio de Janeiro (Brésil) en décembre 2003 et à Bangkok (Thaïlande) en mars 2005. En se réunissant dans les différentes régions du monde, la COMEST non seulement diffuse les débats concernant les questions éthiques posées par la science et la technologie, mais montre aussi son intérêt et son souci pour les préoccupations particulières que celles-ci suscitent au niveau de chaque région.

La réunion de Dakar a offert à l’UNESCO une excellente occasion de discuter des questions d’éthique que posent les sciences et les technologies dans la région africaine. Elle a également permis d'élargir le débat en matière d’éthique, d'établir un réseau d’experts et de mettre en place une plate-forme pour le développement des activités futures dans toute la région.

Les thèmes principaux abordés étaient :

  • l’enseignement de l’éthique et la consultation sur le programme essentiel d’enseignement de l’éthique des sciences et de la bioéthique;
  • l’éthique de l’environnement et la consultation sur le projet de conseil d’orientation sur l’éthique de l’environnement et le problème de déchets toxiques en Afrique;
  • la consultation régionale sur l’éthique des sciences et la responsabilité des scientifiques, et la mise en place des structures de veille et d’application;
  • la dimension éthique entre la biodiversité, les organismes génétiquement modifiés (OGM) et la biotechnologie.

Un Forum des jeunes sur l’éthique et la responsabilité sociale des scientifiques en Afrique a été organisé afin d'impliquer de jeunes chercheurs et des représentants des organisations de jeunesse dans le travail de la COMEST.

Finalement, une Réunion ministérielle régionale sur l’intégration de l’éthique des sciences et des technologies dans les politiques publiques africaines s'est tenue afin d'assurer la visibilité et le soutien politique du débat en la matière dans la région de l’Afrique de l’Ouest.

Documents :

Déclarations :

Retour en haut de la page