Éthique scientifique

La Conférence générale a décidé, à sa 33e session (octobre 2005), de demander au Directeur général « de poursuivre […] la réflexion sur la question de l’éthique scientifique » en coopération avec le Conseil international pour la science (CIUS) et la Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST) et de soumettre un rapport au Conseil exécutif de l’UNESCO à sa 175e session (septembre - octobre 2006).

Voir également : Résolution 33C/Res 39 [PDF] – Français, English, Español, Русский, العربية, 中文.

Suite au débat et aux résolutions de la 33e session de la Conférence générale, l’UNESCO a poursuivi la réflexion sur les questions d’éthique soulevées par les progrès des sciences et des technologies par le biais de trois activités en cours :

  1. des études sur l’éthique scientifique en général et des questions présentant un intérêt particulier du point de vue international. Des réunions de consultation ont été organisées avec des scientifiques, des philosophes et des décideurs ainsi que les interlocuteurs et les organisations nationales, régionales et internationales concernés. Ces réunions se sont tenues à Tokyo (avril 2006), New Delhi (avril 2006), Genève (mai 2006), Bangkok (mai 2006), Belo Horizonte (mai 2006) et Séoul (mai 2006). 
  2. une analyse des codes de conduite en vigueur dans divers domaines scientifiques et professionnels ainsi que dans différents États membres et régions. Des exemples de codes de conduite ont été recueillis (auprès de différentes professions et de divers pays et organisations). Ces codes ont été intégrés dans une base de données spécialisée de l’Observatoire mondial d'éthique. Une analyse préliminaire [PDF en anglais, 164 KB] de leurs différentes caractéristiques a été effectuée.
  3. un examen des travaux précédents de l’UNESCO dans ce domaine, notamment la Recommandation concernant la condition des chercheurs scientifiques adoptée par la Conférence générale à sa 18e session en novembre 1974.

Lors de sa session extraordinaire du 27 et 28 juillet 2006, la COMEST a examiné les activités entreprises et elle a fait des recommandations au Directeur général de l’UNESCO. Le rapport du Directeur général informant les États membres des activités menées dans le domaine de l’éthique scientifique (175 EX/14) a été examiné par le Conseil exécutif à sa 175e session. (Voir : 175 EX/14 [PDF] – Français, English, Español, Русский, العربية, 中文). 

Voir également

Retour en haut de la page