Base de connaissances en sciences sociales sur le changement environnemental

La reconnaissance du rôle des valeurs, des croyances ou des conceptions du monde dans la perception des risques environnementaux et la capacité à s’y adapter, la compréhension de l’évolution de la dynamique entre groupes et individus à l’intérieur des sociétés en réseau, la prise en compte du rôle des intérêts, des identités et du pouvoir dans la définition de réponses efficaces au changement environnemental, ainsi que nombre d’autres aspects importants des relations entre environnement et société, exigent que les sciences sociales prennent la tête du développement d’une nouvelle science du changement climatique. Une approche intégrée faisant appel conjointement aux sciences naturelles et aux sciences sociales pour encadrer, concevoir, exécuter et appliquer la recherche sur le changement climatique est nécessaire, parallèlement à la définition d’un agenda de recherche plus large et plus inclusif, de manière à travailler « avec la société » et pas seulement « pour la société ».

Consciente de ces nécessités, l’UNESCO travaille à renforcer le rôle de diverses parties prenantes dans la production conjointe de savoir sur le changement environnemental et sur les moyens d’assurer la réussite de l’intégration des sciences naturelles et sociales, notamment grâce à :

  1. la formulation d’un agenda de recherche sur le changement environnemental pour les sciences sociales ;
  2. l’identification des approches politiques pertinentes et des interfaces efficaces dans ce domaine de travail ; et
  3. la conception de systèmes innovants de coordination mondiale et de financement de la recherche en ce domaine.

Voir également :

Retour en haut de la page