Intégration transversale des droits humains dans les programmes

L’intégration des droits humains dans le vaste champ d’activités des Nations Unies est au centre des efforts continus du Secrétaire général des Nations Unies pour la réforme de l’Organisation. Les agences spécialisées, les programmes et les organismes des Nations Unies, répondant aux appels du Secrétaire général, ont manifesté à plusieurs reprises leur engagement en faveur de l’intégration transversale des droits humains dans leur travail et ont convenu en 2003 d’une vision commune concernant le contenu de l’approche fondée sur les droits humains pour l’élaboration des programmes.

Pour le système des Nations Unies, ceci implique que :

1. Tous les programmes de coopération pour le développement, les politiques et l’assistance technique doivent encourager la mise en œuvre des droits humains tels que proclamés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et les autres instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme.

2. Les normes relatives aux droits humains contenues dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et dans d’autres instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme et les principes qui en sont dérivés guident la coopération au développement et l’élaboration des programmes dans tous les secteurs et à toutes les phases du processus d’élaboration.

3. La coopération pour le développement contribue au renforcement de la capacité des détenteurs d’obligations à atteindre leurs obligations et/ou des détenteurs de droits à revendiquer leurs droits.

(Source : Déclaration sur une vision commune d’une approche fondée sur les droits de l’homme pour la coopération pour le développement, appuyée par le groupe des programmes du Groupe de développement des Nations Unies (UNDG))

La Stratégie de l’UNESCO relative aux droits de l’homme détermine comme priorité de l’Organisation l’intégration d’une approche fondée sur les droits humains dans tous ses programmes et activités. Le point de départ pour les efforts d’intégration transversale au sein de l’UNESCO est le renforcement des capacités de son personnel. Grâce à des séminaires de formation, à la production de manuels et d’outils ainsi qu’au partage d’information, il est prévu de sensibiliser le personnel, d’améliorer sa connaissance des droits humains et de renforcer sa capacité à intégrer une approche fondée sur les droits humains dans l’élaboration des programmes. L’UNESCO coopère étroitement avec d’autres organismes, programmes et agences spécialisées du système des Nations Unies, s’inspirant de leur expérience.

Les modules d’apprentissage présentés ci-dessous (principalement en anglais) ont été préparés par l'UNESCO, en coopération avec l'Ecole des Cadres des Nations Unies (UNSSC) pour renforcer en interne la capacité du personnel de l’UNESCO dans le domaine des droits humains :

  • Formation aux droits de l’homme pour le personnel SHS du siège
    Un module d’apprentissage pour le personnel du Secteur SHS de l’UNESCO

  • Une approche fondée sur les droits de l’homme pour le processus d’élaboration des programmes communs de pays des Nations Unies
    Un module d’apprentissage pour le personnel des bureaux hors Siège de l’UNESCO

  • Formation aux droits de l’homme pour les personnes ressources de l’UNESCO
    Un module d’apprentissage pour les personnes ressources de l’UNESCO
  • Une approche fondée sur les droits de l’homme pour l’élaboration des programmes : la réponse de l’UNESCO
    Module d’apprentissage pour les directeurs et chefs de section de l’UNESCO

Actualités



Retour en haut de la page