Demandeur d’asile

Les demandeurs d’asile (0,9 million au 1er Janvier 2004 selon l’UNHCR) sont des personnes qui ont quitté leur pays d’origine, qui ont demandé à être reconnus comme des réfugiés dans un autre pays et qui attendent que l’instance gouvernementale compétente ou l’UNHCR prenne une décision à leur sujet. Les groupes de demandeurs d’asile les plus importants vivent en Europe et en Amérique du Nord. La Convention de Genève du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés est le premier grand texte international à prendre en compte le sort des réfugiés et à en donner la définition. Elle ne crée pas un droit à l'asile. Aucune de ses stipulations n'oblige un Etat à accorder l'asile à l'étranger qui le sollicite. L'obligation qu'elle lui impose est de ne pas refouler l'intéressé vers "les frontières des territoires où sa vie ou sa liberté est menacée" (principe de non-refoulement, article 33).

Retour en haut de la page