Projet UNESCO sur la Convention internationale des droits des migrants

La Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles est entrée en application en juillet 2003. Son objectif principal est de protéger les travailleurs migrants et leurs familles, une population particulièrement vulnérable, contre l’exploitation et la violation de leurs droits humains.

L'UNESCO recommande la ratification de cette Convention par tous les Etats et dissémine des informations sur Cette convention et d'autres instruments de lois concernant les migrants.

Description du projet

Afin de mieux saisir les possibilités existantes pour une application plus large de la Convention, l’UNESCO entreprend une série d’études sur certains pays portant sur les obstacles à la ratification de la Convention et sur les impacts politiques et sociaux de la ratification.

Les études de cas seront suivies par la dissémination d’information et des activités de conseils dans des régions spécifiques afin de mieux faire connaître la Convention et de la faire accepter par le plus grand nombre.

Rapports disponibles

Afrique

Recherches comparatives sur les droits des migrants en Afrique

Burkina Faso: migration et droits des travailleurs
Titinga Frédéric Pacere

Migration internationale et droits des travailleurs au Sénégal [PDF, 262 KB]
Papa Demba Fall

Migration de travail et protection des droits humains en Afrique : les obstacles à la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille en Afrique subsaharienne [PDF, 501 KB]
Dr Babacar Sall

Canada

Identification des obstacles à la ratification de la Convention de l'O.N.U. sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille: le cas du Canada [PDF, 180 KB]
Victor Piché, Eugénie Pelletier et Dina Epale

Maghreb

Les Migrants et leurs droits au Maghreb avec une référence spéciale à la Convention sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants [PDF, 860 KB]
Khadija Elmadmad

Recherches en cours

En ce moment, l’UNESCO conduit des recherches sur la Communauté pour le développement de l’Afrique Australe (Southern African Development Community : SADC).

Un seul Etat de la SADC (les Seychelles) a ratifié la Convention des Nations Unies sur la protection des travailleurs migrants et des membres de leur famille. Le but essentiel du projet est de promouvoir la ratification de la Convention dans la SADC et ainsi de promouvoir sa ratification ailleurs en Afrique et dans d’autres parties du monde. En particulier, le projet mettra en lumière les raisons pour lesquelles les pays la SADC sous étude n’ont pas encore ratifié la Convention et si ils sont prêts à le faire dans un futur proche. Une autre piste de réflexion sera celle de se demander si la ratification des pays sous étude est dépendante de l’acceptation de la Convention par la SADC dans son ensemble. Enfin le projet donnera des recommandations pour amener les Etats de la SADC à ratifier la Convention en identifiant des acteurs-clés et des stratégies précises qui pourraient être mises en place. 

Retour en haut de la page