31.01.2011 - UNESCO Secteur des sciences sociales et humaines

Projet de livre de l’UNESCO pour 2011 sur les migrations, l’environnement et le changement climatique

Inondation dans la province du Penjab, Pakistan. © UN photo/Evan Schneider.

Le changement climatique est l'une des préoccupations majeures pour la communauté internationale. Parmi ses conséquences, son impact sur les migrations est l'objet d'une attention croissante à la fois de la part des décideurs et des chercheurs. En effet, comme l’indique la « Stern Review », une plus grande rareté des ressources, la désertification, les risques de sécheresses et d'inondations, et la hausse du niveau des mers pourrait pousser des millions de gens à émigrer.

Pourtant, en dépit de l'intérêt pour les liens entre le changement climatique et les migrations, les recherches sur la question restent limitées. Il existe des incertitudes entourant les mécanismes à l’œuvre, le nombre de personnes en jeu et les zones géographiques concernées. Il y a débat entre ceux qui insistent sur l'impact direct de l'environnement sur les flux de populations et ceux qui insistent plutôt sur le contexte social, économique et politique dans lequel de tels flux se produisent.

Les informations disponibles sont hétérogènes, car elles incluent des rapports politiques, des publications de sensibilisation par des OIG et des ONG, des études de cas empiriques et plus normatives, et des considérations juridiques sur la protection à accorder aux « migrants écologiques ».

Le but de ce projet de livre de l’UNESCO est donc de fournir un aperçu global du lien entre changement climatique et migrations. Il passera en revue les données disponibles et fournira une analyse détaillée des enjeux ainsi soulevés. Il développera une approche complexe et non-déterministe du phénomène qui reconnaît la multi-causalité du processus de migration et percevra les « migrations environnementales » pas seulement comme des migrations forcées ou comme la solution de dernier recours, mais aussi comme une stratégie parmi d'autres pour faire face aux évolutions socio-économiques, politiques et environnementales - d'où la prudence conceptuelle nécessaire dans l'utilisation des notions comme « réfugiés climatiques » ou « migrants environnementaux ».

Enfin, le livre analysera les relations entre le changement climatique et les migrations, notamment en termes de spatialité (migrations internes / internationales et mouvements de court / longue distance) et de la temporalité (migrations temporaires / permanentes, les catastrophes environnementales contre la dégradation climatique progressive).

Le livre se compose de deux parties. Le premier, ‘Les données relatives aux liens migration - changement climatique’, fournira des indications empiriques sur les liens entre le climat et les migrations. Il réunira des études de cas et des synthèses, issues de disciplines différentes - y compris l'histoire, la sociologie, la géographie et la climatologie.

La seconde, ‘Les réponses politiques, les questions normatives et perspectives critiques’, étudiera les principales questions soulevées par le rapport entre changement climatique et migration. Il s'agit notamment du contexte social et politique dans lequel le sujet est apparu ; des réponses politiques des États et des vues des différents acteurs institutionnels ; des perspectives critiques sur la relation réelle entre l'environnement et les migrations ; des concepts et des notions les plus adéquates pour qualifier cette relation ; des implications en termes de genre et de droits humains ; et du droit international et les responsabilités de la communauté internationale.




<- retour vers Migrations internationales et politiques multiculturelles
Retour en haut de la page