Deuxième Forum régional des ministres du Développement social d’Asie du Sud

Créé au Pakistan en 2006, le Forum des ministres du Développement social d’Asie du Sud a eu lieu à New Delhi (Inde), les 5 et 6 mars 2008, et a fait une large place au débat sur le droit à l’information dans le cadre de la réflexion sur l’enjeu de resserrer les liens entre recherche et politiques sociales.

Cette rencontre, co-organisée par le ministère du Développement des ressources humaines et la Commission nationale de l’Inde pour l’UNESCO, avec le soutien du Conseil indien de recherche en sciences sociales (ICSSR), s’intègre dans le cadre des activités du programme pour la gestion des transformations sociales de l’UNESCO (programme MOST) et portera sur l’établissement et le renforcement des liens entre la recherche en sciences sociales et l’élaboration des politiques publiques, thème central de ce programme.

Créé à Bhurban (Pakistan) en 2006, ce Forum régional a mis notamment à l’ordre du jour le défi que constitue l’accès à l’information pour tous. Au-delà du débat sur la meilleure manière de faciliter la transmission des résultats de la recherche aux décideurs politiques, c’est de l’accès des populations aux informations qui les concernent qu’il a été principalement question. Ce dernier constitue, en effet, un enjeu sur lequel l’Inde peut témoigner.

Dans ce pays, une nouvelle législation a été mise en place, en 2005, visant à faciliter l’accès des citoyens aux informations détenues par le gouvernement ou les institutions publiques. Cette loi a ainsi consacré le droit à l’information de chaque citoyen et l’obligation pour le gouvernement de s’y soumettre. Des structures spécifiques ont même été prévues, telles que la création d’une commission centrale de l’information ou encore la nomination d’officiers chargés de cette fonction.

La deuxième édition du Forum des ministres du Développement social d’Asie du Sud s’est donc pleinement inscrit dans le prolongement du premier débat qui s’était tenu au Pakistan, en 2006. Les représentants des gouvernements du Bangladesh, de l’Inde, des Maldives, du Népal, du Pakistan et du Sri Lanka s’étaient alors longuement penchés sur la contribution des mécanismes de responsabilité publique à l’amélioration des services sociaux en Asie, en s’appuyant notamment sur les expériences menées dans les autres régions.

Dans une déclaration commune, fixant un cadre politique et permettant la pérennisation du Forum, les participants s’étaient notamment engagés à améliorer les consultations et les échanges propices à l’efficacité des politiques sociales, à promouvoir des politiques du développement qui en intègrent toutes les dimensions humaines, à lutter contre la pauvreté et à favoriser la solidarité.

Pour plus d’informations, merci de contacter :
Marina Faetanini, m.faetanini(at)unesco.org, tél. : + 91 11 26 71 30 00

Liens associés :

Retour en haut de la page