CEDEAO : 1er Forum des Ministres du développement socia

Le 1er Forum des Ministres du développement social de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a été organisé les 25 et 26 janvier dernier, à Bamako (Mali), à l’initiative de l’UNESCO et du gouvernement du Mali, dans le cadre du programme de l'UNESCO sur la Gestion des transformations sociales (MOST).

 

À l’ordre du jour de la première édition du Forum des ministres du Développement Social de la CEDEAO – qui se déroulait trois semaines avant le 1er Forum international sur les interfaces entre les politiques et les sciences sociales organisé en Argentine et en Uruguay (lire la SHS Newsletter n°12) : le renforcement des liens de coopération, dans le domaine du développement social.

À l’occasion des séances plénières, plusieurs propositions ont été formulées s’agissant notamment de :

  • la consolidation du Forum Permanent des ministres du Développement social,
  • la mise à disposition d’assistance technique pour identifier les besoins de recherche,
  • le développement d’instruments spécifiques et de projets de coopération horizontale,
  • le recensement des pratiques les plus efficaces.


Lors de la clôture des travaux, qui s’est tenue en présence du Premier ministre du Mali, les ministres de la CEDEAO – dont un grand nombre devait ensuite participer au Forum de Buenos Aires – ont adopté une Déclaration commune dans laquelle ils réaffirment, notamment, leur « volonté politique» et « leur détermination» à lutter contre la pauvreté et à promouvoir des politiques de développement qui prennent en compte toutes les dimensions du développement humain.

Soucieux d’accompagner leurs pays dans le renforcement de l’intégration sous-régionale et régionale, ainsi que dans la recherche d’une plus grande solidarité, ils n’ont pas manqué d’appeler les institutions régionales (au) et sous régionales (CEDEAO, UEMOA) à contribuer à l’institutionnalisation de ce Forum comme un instrument de coopération devant favoriser la concertation, le dialogue et les échanges d’expériences afin d’identifier les meilleurs moyens de promouvoir des politiques sociales communes. À cette fin, une structure permanente chargée d’animer le Forum et de pérenniser les acquis de cette première rencontre a été mise en place, dont la présidence a été confiée au pays hôte, le Mali, représenté par le ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées, Djibril Tangara.

Ce dernier, élu par acclamation pour une période d’un an, devait définir, en concertation avec ses pairs et les points focaux désignés au sein des ministères respectifs, les modalités pratiques de l’organisation semestrielle du Forum; la mise en réseau des institutions nationales concernées ; l’établissement d’une coopération durable avec les expériences des autres sous régions de l’Afrique, de l’Amérique latine et de l’Asie ; ainsi que les modalités de collaboration avec la société civile et les institutions de recherche. La Guinée a fait connaître sa candidature à l’organisation du prochain Forum des ministres du Développement social de la CEDEAO et la Sierra Leone a proposé d’abriter la prochaine réunion thématique du Forum.

Consultez également :
- Le Rapport de la réunion
- La Déclaration finale
- "Secrétariat permanent du forum des ministres du développement social de la CEDEAO"
- La "Présentation du projet: combattre la traite des personnes en Afrique"

Point Focal du Secrétariat du Forum :
M. Adama Diarra, Directeur, Fonds National de Solidarité, Mali

Point Focal de l’UNESCO :
Cecilie Golden c.golden(at)unesco.org

 

Retour en haut de la page