17.03.2017 - Secteur des sciences sociales et humaines

Les pays d'Asie-Pacifique utilisent l'innovation sociale pour faire face au vieillissement de la population et à l'inégalité entre les sexes

© Shutterstock.com / Muellek Josef

Des ministres et hauts fonctionnaires de l'Asie et du Pacifique se réuniront à Kuala Lumpur, Malaisie, du 20 au 23 mars 2017 pour le premier Forum MOST des ministres du Développement social de l'Asie et du Pacifique. En coopération avec des chercheurs et des scientifiques, ils exploreront trois questions importantes qui vont transformer la région : le vieillissement, l'égalité entre les sexes et l'innovation sociale.

Ce Forum, organisé dans le cadre du Programme pour la Gestion des transformations sociales (MOST) de l'UNESCO, mettra en lumière les innovations sociales de pointe qui se sont avérées efficaces pour relever les défis liés au vieillissement de la population et aux inégalités entre les sexes. Des décideurs de haut niveau découvriront les recherches existantes afin de pouvoir soutenir la production de connaissances permettant la conception de politiques éclairées par des données empiriques, nécessaires à la promotion de sociétés inclusives.

Les pays d'Asie et du Pacifique sont confrontés à un vieillissement de leur population, accompagné d'une tendance à la baisse des taux de fécondité et de mortalité. Actuellement, environ 60% des personnes âgées dans le monde sont originaires de la région Asie-Pacifique. De 2016 à 2050, le nombre de personnes âgées dans la région devrait plus que doubler, passant de 547 millions à 1,3 milliard. D'ici 2050, il est attendu qu’une personne sur quatre aura plus de 60 ans et la proportion des « plus âgés », c'est-à-dire celle des personnes âgées de plus de 80 ans, représentera un cinquième de la population âgée.

Le vieillissement comporte également une dimension liée à la problématique hommes-femmes. En Asie et dans le Pacifique, comme dans la plupart des régions du monde, les tendances démographiques ont montré que la proportion des femmes rejoignant les cohortes de personnes âgées est plus élevée que celle des hommes. En moyenne, les femmes vivent quatre ans plus longtemps que les hommes. Étant donné que les femmes doivent faire face à des obstacles économiques et culturels pour participer pleinement à la société à chaque stade de leur vie, l'effet cumulatif de la discrimination peut devenir particulièrement compliqué pour elles en vieillissant.

Le vieillissement de la population est un sujet de préoccupation pour les décideurs de la région qui sont confrontés au défi de générer de la croissance économique dans un climat social où il y a un nombre croissant de personnes âgées et un nombre déclinant de jeunes. Cela comprend la mise à disposition de structures de soins de santé et de soutien accessibles et favorisant une intégration importante des personnes âgées dans la société.

Les solutions résident souvent dans les innovations sociales, c’est-à-dire de nouvelles idées (produits, services et modèles) qui, simultanément, répondent aux besoins sociaux et créent de nouvelles collaborations sociales. Du fait que les innovations sociales se forment souvent dans des contextes locaux, le Programme pour la Gestion des transformations sociales (MOST) de l'UNESCO soutient leur diffusion à travers les pays afin d’en augmenter l’impact.

Le Forum d’Asie-Pacifique abordera ces défis et adoptera un document final qui tracera les grandes lignes des futures recherches, soutenant ainsi l'élaboration de politiques éclairées et inclusives dans la région fondées sur des données empiriques.

Pour plus d'informations sur le Forum :

Contacts




<- retour vers Programme pour la Gestion des transformations sociales (MOST)
Retour en haut de la page
t3test.com