Chaires et réseaux de l'UNESCO en sciences sociales et humaines

Consultez la liste des Chaires et des réseaux UNESCO

Ce réseau international de partenaires académiques a permis d'identifier les besoins en recherche et en formation des futurs décideurs. Il a conduit à la création d'un nombre important de nouveaux cours académiques, ainsi qu'à des activités de formation, de recherche et d'information autour de questions complexes telles que les droits de l'homme, la démocratie et la paix, le développement durable et les transformations sociales.

Les Chaires UNESCO, avec la gamme type d'activités qu'elles offrent (colloques internationaux, stages de formation intensifs à court terme, programmes de diffusion destinés aux différentes catégories de la société, etc.), ont souvent réussi à surmonter les obstacles institutionnels traditionnels et à œuvrer pour une meilleure intégration universitaire, qu'il s'agisse de la coopération entre facultés ou de l'administration. Dans les pays en développement en particulier, les échanges internationaux et la participation au développement de matériels didactiques ont contribué à enrichir et améliorer les ressources disponibles en matière d’éducation.

La formule du réseau présente un avantage stratégique qui a permis d'aider les universités du monde entier à mettre en commun leurs ressources, tant humaines que matérielles. En outre, les universités se sont mises au diapason des priorités formulées par les Nations Unies, et en particulier l'UNESCO, au travers de leur participation active à de grandes entreprises des Nations Unies, telles que les sommets mondiaux thématiques.

Les réseaux du programme UNITWIN/Chaires UNESCO constituent un mécanisme permettant de surmonter les obstacles existants et d'amener les institutions universitaires à assumer pleinement leur rôle sociétal. Les institutions hôtes de ces réseaux doivent aider à l'organisation démocratique de la société et encourager la reconnaissance et le respect de la diversité. Quant aux spécialistes des sciences sociales, ils assument à la fois un rôle d’observateurs/analystes et de participants/citoyens. L'institution universitaire doit offrir un appui suffisant aux chercheurs pour leur permettre de s'acquitter de cette double fonction de façon responsable.

Les Objectifs des Chaires sont :

  • Contribuer à améliorer la réaction des institutions d’enseignement supérieur à leur environnement social.
  • Disséminer des connaissances et participer à une meilleure compréhension du développement durable dans toutes les couches de la société, en mettant l’accent sur les besoins en informations des décideurs.
  • Élaborer des indicateurs mesurables et politiquement pertinents pour évaluer la viabilité des pratiques de développement.
  • Augmenter la capacité institutionnelle pour élaborer des politiques de développement durable grâce à la formation des responsables de la formulation de politiques et des acteurs institutionnels.
  • Encourager la participation des groupes de la société civile dans le processus de prise de décision au moyen d’instruments tels que la formation à la défense sociale.
  • Faciliter le dialogue entre les partenaires sociaux.

 

Retour en haut de la page