Série de conférences consacrées à Pierre Clastres

Le colloque « La révolution copernicienne et la question de l’État » était entièrement consacré à Pierre Clastres, anthropologue et ethnologue français. L’événement a eu lieu en Salle II, au Siège de l’UNESCO à Paris, du 18 au 20 novembre 2009.

Pierre Clastres est un anthropologue et ethnologue français, dont l’œuvre originale mériterait certainement d’être redécouverte par beaucoup. Il dédia une grande partie de sa vie à étudier les conceptions du pouvoir et de l’État dans des sociétés dites primitives, en particulier les sociétés amérindiennes, comme celle des Indiens Guayaki.

Dans son texte La société contre l’État, dont la première édition remonte à 1974, il montre qu’il est impropre de penser que ces sociétés n’ont pas encore découvert le pouvoir et l’État, et qu’au contraire elles sont construites pour éviter que l’État n’apparaisse, constituant par conséquent des exemples d’autres modes d’organisation possible des sociétés.

Retour en haut de la page