MINEPS V - 2013

Berlin, Allemagne, 28-30 mai 2013

Conférence internationale des ministres et hauts fonctionnaires responsables de l’éducation physique et du sport (MINEPS) V - 2013

Plus de 600 participants (Ministres, hauts responsables gouvernementaux et d’autres acteurs clés dans le domaine du sport) se sont réunis en mai 2013 à Berlin pour la 5ème Conférence MINEPS.

Thèmes principaux

Les principaux thèmes ont été proposés par le Comité intergouvernemental de l'UNESCO pour l'éducation physique et le sport et comprenaient

a) l'accès au sport en tant que droit fondamental pour tous (femmes et filles, inclusion des personnes ayant un handicap),

b) la promotion des investissements dans des programmes de sport et d’éducation physique (éducation physique de qualité, méga-événements du sport), et

c) l'intégrité du sport (attachement aux valeurs du sport et la lutte contre les matchs truqués, les paris illégaux, le dopage et la corruption dans le sport).

La Conférence a été organisée conjointement par l'UNESCO et le Gouvernement d'Allemagne, représenté par le Ministère fédéral de l'Intérieur, avec le soutien du Conseil international pour l'éducation physique et la science du sport (CIEPSS).

Résultats

À la fin de la réunion, la Déclaration de Berlin a été adoptée à l'unanimité par les 121 pays membres représentés.

Les 70 engagements et recommandations détaillés concernent  un meilleur accès à l’éducation physique et au sport, en particulier pour les femmes, les filles et les personnes ayant un handicap.

Ces recommandations font aussi appel à l’augmentation de l’investissement dans l’éducation physique et le sport, en reconnaissant leurs avantages socio-économiques, y compris l’impact sur la santé publique et l’inclusion sociale.

Elles appellent également à des mesures visant à sauvegarder l’intégrité du sport, notamment en ce qui concerne la manipulation frauduleuse des compétitions sportives.

La Directrice générale de l’UNESCO a été invitée à présenter la Déclaration et son Annexe lors de la 37e session de la Conférence générale. En outre, une révision de la Charte International de l’éducation physique et du sport a été recommandée.

Retour en haut de la page