Qu’est-ce que la Charte de Sport ?

© EIPET

La version revue de la Charte internationale de l’éducation physique, de l’activité physique et du sport , adoptée lors de la 38e Conférence Générale (novembre 2015) est une mise à jour du document originale, la Charte Internationale de l'éducation physique et du sport, adoptée par la 20e Conférence Générale (1978).

La révision de la Charte a impliqué divers experts et professionnels gouvernementaux,  organisations sportives, le milieu académique et les ONG. Cette nouvelle version a été minutieusement examinée lors des sessions du Comité intergouvernemental pour l’éducation physique et le sport (CIGEPS) ainsi que par son Comité Consultatif Permanent (CCP), mais aussi par le Conseil Exécutif de l’UNESCO. Il s’agit d’un suivi de la Déclaration de Berlin, adoptée par 600 participants de 121 pays, à l’issue de la 5e Conférence internationale des ministres et hauts fonctionnaires responsables de l’éducation physique et du sport (MINEPS V).

En douze courts articles, la Charte revue sert de référence universelle sur les valeurs éthiques et qualitatives de l’éducation physique, l’activité physique et le sport.

En conservant l’intention initiale de la Charte de 1978, ce nouveau document renouvelle l’engagement de la communauté internationale de sport, en vue de la promotion du sport comme catalyseur de paix et développement.

Le projet sur les politiques d’Éducation physique de qualité illustre comment la Charte se traduit sous forme d’indicateurs, d’études de marché et d’outils.

La Charte en bref

  • L’accès au sport est un droit fondamental pour tous

Article premier – La pratique de l’éducation physique, de l’activité physique et du sport est un droit fondamental pour tous

  • Valeurs et bénéfices du sport

Article 2 – L’éducation physique, l’activité physique et le sport peuvent apporter toutes sortes de bienfaits aux individus, aux communautés et à la société tout entière

Article 11 – L’éducation physique, l’activité physique et le sport peuvent jouer un rôle spécifique dans la réalisation des objectifs en matière de développement, de paix et de relèvement après un conflit ou une catastrophe

  • Les principes de qualité et d'éthique

Article 4 – Les programmes d’éducation physique, d’activité physique et de sport doivent encourager une participation tout au long de la vie

Article 5 – Toutes les parties prenantes doivent s’assurer de la durabilité de leurs activités sur le plan économique, social et environnemental

Article 6 – La recherche, la collecte de données factuelles et l’évaluation sont des éléments indispensables du développement de l’éducation physique, de l’activité physique et du sport

Article 7 – L’enseignement, l’encadrement et l’administration de l’éducation physique, de l’activité physique et du sport doivent être confiés à un personnel qualifié

Article 8 – La qualité de l’éducation physique, de l’activité physique et du sport exige des espaces, des équipements et des matériels appropriés et sans risque

Article 9 – La sécurité et la gestion des risques sont des éléments nécessaires d’une offre de qualité

Article 10 – La sauvegarde et la promotion de l’intégrité et des valeurs éthiques de l’éducation physique, de l’activité physique et du sport doivent être pour tous une préoccupation permanente

  • Les rôles des différents acteurs

Article 3 – Toutes les parties prenantes doivent concourir à la définition d’une vision stratégique, en identifiant les options et priorités politiques

Article 12 – La coopération internationale est l’une des conditions de l’extension de la portée et de l’impact de l’éducation physique, de l’activité physique et du sport

Retour en haut de la page