02.04.2016 - Secteur des sciences sociales et humaines

Le flambeau de la Peace Run 2016 allumé à l’UNESCO

© UNESCO / P. Chiang-Joo

Le 1er avril 2016, 14 coureurs de la « Peace Run » ont marqué un arrêt au Siège de l’UNESCO à Paris. L'UNESCO était le relais d’une étape de 24,000 km à travers 49 pays d’Europe pour l’itinéraire 2016 afin de partager un message de paix et de compréhension mutuelle entre les peuples.

La Sous-directrice générale pour les sciences sociales et humaines, Nada Al-Nashif, a reçu le flambeau de la Peace Run à l’UNESCO, dans cette étape européenne lancée le 11 février 2016 par le Président du Conseil de l’Europe, Donald Tusk.

Le flambeau a été allumé à 16h45, lors d’une courte cérémonie suivie d’une photo de groupe.

Fondée en 1987, l’association « Peace Run » fut inspirée par le poète, philosophe, athlète et humaniste Sri Chinmoy (1931-2007) qui croyait en la capacité de chaque individu à transformer le monde et à initier la paix.

« Peace Run » est un relais international de course à pied et un évènement citoyen invitant les individus à travers le monde à exprimer leur désir d’entente entre les peuples, avec le flambeau de la paix comme symbole transmis de main en main à travers les pays, les villes et les régions visitées, pour illustrer l’unité au-delà des frontières et des cultures, et pour célébrer l’être humain dans sa riche diversité.

L’UNESCO place cet évènement dans le cadre de la Décennie internationale du rapprochement des cultures (2013-2022). C’est à ce titre que les valeurs et idéaux incarnés par le sport sont mis à contribution, pour « la promotion conjointe du respect des droits de l’homme et de la diversité culturelle, (…) pour lutter contre les nouvelles formes de racisme, de discrimination, d’intolérance, d’extrémisme et de radicalisation, tissant par là même des liens entre les peuples et les nations. »

A ce jour, Peace Run a parcouru plus de 140 pays à travers le monde en Afrique, Amérique du Nord, Asie-Pacifique et Europe.

Contact
Paulette Forest, p.forest(at)unesco.org




<- retour vers Éducation physique et sport
Retour en haut de la page