05.06.2014 - UNESCOPRESS

La coupe de l’UNESCO: un but contre la discrimination

De gauche à droite, Eric Falt, Sous-Directeur général pour les relations extérieures et l'information du public de l’UNESCO et Fernando Hierro, ancien joueur et actuel capitaine de l'équipe légendaire, le Real Madrid.

La première Coupe de l'UNESCO a opposé, lundi soir, les joueurs légendaires de la Juventus et du Real Madrid lors d’un match à Turin.

Toutes les recettes de la rencontre seront versées pour le soutien des enfants soldats touchés par les conflits au Mali et la République centrafricaine, elles financeront également un programme mondial de recherche sur le problème du racisme et de la discrimination dans le sport.

Les deux parties ont séduit le public dans un face à face qui fut à la hauteur de la victoire. La seconde mi-temps a marqué le jeu avec l’exceptionnelle reprise de volée de Clarence Seedorf. Les deux équipes ont regagné les vestiaires sur un score de 5 à 1 pour le Real Madrid.

Le joueur de légende de  la Juventus, Gianluca Pessotto, a déclaré que : « l’important  ce soir est le résultat réalisé en dehors du terrain. La foule était exceptionnelle et nous sommes fiers de mener ces projets avec l'UNESCO. Nous espérons les voir couronnés de succès. »

Au coup de sifflet final, Eric Falt, Sous-Directeur général pour les relations extérieures et l'information du public de l’UNESCO, a mentionné le rôle important du le football dans la diffusion des valeurs qui consistent à construire des sociétés plus inclusives. Il a ensuite remis le trophée au capitaine du Real Madrid, Fernando Hierro.

Ensemble, l'UNESCO et la Juventus réuniront leurs forces pour lutter contre le racisme et promouvoir l’intégration sociale dans et à travers le sport. Le sport, qui est un mode d’expression commun à toutes les sociétés, a le pouvoir de rassembler différentes cultures autour des mêmes valeurs pour un avenir meilleur et pacifique pour tous.




<- retour vers Éducation physique et sport
Retour en haut de la page