08.02.2013 - Secteur des sciences sociales et humaines

Asie-Pacifique : multiples initiatives en direction de la jeunesse

© UN Photo/Martine Perret

En ce début d’année 2013, l’UNESCO poursuit ses efforts en matière de jeunesse. Le développement et le renforcement des capacités des jeunes, leur engagement civique, leur participation démocratique et leur rôle dans l’innovation sociale, ainsi dans l’élaboration des politiques publiques, demeurent des objectifs fondamentaux pour lesquels l’UNESCO œuvre sans relâche.

Poursuivant l’idée que les jeunes doivent pouvoir bénéficier à la fois des compétences et des opportunités leur permettant de s’engager comme véritables acteurs du changement pour la paix et le développement durable, l’UNESCO s’efforce ainsi de leur permettre de réaliser et d’exercer leurs droits, de s’épanouir et de participer pleinement aux décisions, politiques et programmes, qui les concernent : de l’emploi à la citoyenneté ; de la formation et l’apprentissage à la vie culturelle et publique.

Cette démarche est d’autant plus nécessaire que des études récentes ont mis à jour le fait que 9 jeunes sur 10 vivront dans des pays en développement à l’horizon 2025, dont la moitié avec moins de 2 dollars des États-Unis par jour.

Ce constat amène notamment à se concentrer sur la situation des pays d’Asie-Pacifique dans lesquels la population jeune ne cesse de croître et pour lesquels la jeunesse est donc une priorité nationale pour améliorer non seulement sa situation mais également celle de la société en général. C’est ainsi qu’en ce mois de février 2013, la région d’Asie Pacifique sera le lieu de quatre événements majeurs mis en œuvre par l’UNESCO en partenariat avec les gouvernements indonésien, indien et timorais, où les jeunes seront mis à l’honneur.

L’UNESCO organise une Conférence nationale sur la migration et le développement des jeunes en Inde, conjointement avec l’École des sciences de la jeunesse (SYSE), l’Institut national pour le développement de la jeunesse Rajiv Gandhi (RGNIYD) et les Initiatives pour les migrants Arunodhaya (AMI) de Chennai. La rencontre, qui se tiendra les 8 et 9 février 2013, à Chennai, sur le campus du RGNIYD, a pour but de développer une meilleure compréhension des questions de migration, et de mettre en lumière les politiques migratoires et la pertinence des Objectifs du Millénaire pour le Développement en la matière. Elle constituera également une plateforme permettant aux étudiants et jeunes chercheurs de partager les résultats de leurs recherches dans ce domaine.

En Indonésie, l’UNESCO organise une formation pour la sensibilisation et la participation des jeunes. S’il est évident que les jeunes sont des acteurs de leurs sociétés, encore faut-il leur donner les connaissances et la capacité de prendre part à la vie civique. C’est là le défi que se sont lancés le Bureau de l’UNESCO à Jakarta et le Gouvernement indonésien en organisant une formation de quatre jours visant à développer les capacités des jeunes femmes et hommes à faire face aux responsabilités de la vie d’adulte. Cet évènement, qui se tiendra, à Jakarta, du 15 au 18 février 2013, mettra ainsi l’accent sur la participation à la vie civique des jeunes dans leurs communautés, sur les activités de plaidoyer en faveur de la jeunesse, ainsi que sur le leadership.

L’UNESCO soutient l’Indonésie dans l’organisation d’un Dialogue national sur les politiques de jeunesse inclusives. Conscients du rôle primordial des politiques de jeunesse pour une prise en compte effective des droits et besoins des jeunes dans les pays d’Asie-Pacifique, et principalement en Indonésie, le Ministère de la Jeunesse indonésien et le bureau de l’UNESCO à Jakarta ont décidé d’entendre la voix de cette population jeune. Cette démarche est d’autant plus nécessaire que le nombre croissant de jeunes en Indonésie fait de ces citoyens des acteurs clefs du développement. Le Dialogue national sur les politiques de jeunesse qui se tiendra, à Jakarta, le 19 février 2013, est ainsi un évènement majeur pour la prise en compte des attentes des jeunes dans les politiques affectant la jeunesse dans ce pays.
 
Consultation nationale sur les politiques et les lois touchant aux femmes et à la jeunesse au Timor-Leste. Grâce au Centre d’Etudes pour la Paix et le Développement, avec le soutien du bureau de l’UNESCO à Jakarta, les jeunes femmes et hommes seront au cœur de l’attention au Timor-Leste, ce 26 février 2013, à l’occasion d’une consultation nationale en continuité directe avec la mission spéciale des Nations Unies dans ce pays, qui vient tout juste de se terminer. Cet évènement se concentrera sur les politiques et les lois affectant ces deux groupes vulnérables dans le but d’améliorer ces politiques et de s’assurer qu’elles prennent en compte leurs besoins. Parce que les jeunes de moins de 18 ans qui sont au chômage, exclus d’un point de vue social, économique et politique sont les plus concernés par la violence, une attention spéciale sera accordée à l’inclusion sociale et à l’emploi. A cette occasion, plusieurs recommandations concernant les politiques seront formulées puis discutées durant l’Atelier national qui réunira une cinquantaine de participants, dont des représentants de districts et de différents ministères, ainsi que des représentants d’ONG et des médias.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page