21.11.2011 - UNESCO Office in Dakar

Promouvoir des « Ecoles vertes » en Afrique de l’Ouest

Promouvoir des écoles écologiques- écoles vertes est une des activités de l’UNESCO-Dakar en faveur du développement durable.

Des enseignants et coordonnateurs du Système des Ecoles Associées de l’UNESCO en Afrique de l’Ouest seront rassemblés du 21 au 22 novembre 2011, Dakar, Sénégal, dans un atelier qui porte sur le concept « Ecoles vertes ».  Son  but est de responsabiliser davantage les élèves à l’environnement pour l’avènement d’un monde meilleur et durable.

Ces participants viennent du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal, de la Gambie et du Togo. 

Concours “Ecole verte”

Un concours était organisé l’année dernière au Sénégal à l’issue duquel l’Ecole bilingue de Sacré Coeur était sélectionnée comme meilleure Ecole verte.  

“Ils ont réussi de façon impressionnante à faire prendre conscience aux élèves, de l’importance de l’environnement pour notre avenir” indique Yao Ydo, Chef de la Section Paix et Développement durable à l’UNESCO-Dakar.

L’école a également lancé des activités concrètes pour rendre leur école plus écologique – plus verte, par exemple, à travers le recyclage et des économies d’électricité.  

Ce concours constitue un premier pas dans le processus visant à « rendre vertes » les écoles associées qui va se poursuivre en 2012-2013.

Faire face au changement climatique

Le changement climatique (élévation du niveau de la mer et érosions côtières, pluviométrie et sécheresse  anormales) constitue un réel défi pour la survie de l’humanité, car il  menace gravement la biodiversité, fragilise les écosystèmes, modifie les cycles des saisons et met en danger l’approvisionnement alimentaire.


« Malgré les effets tangibles du changement climatique sur notre vie, l’Afrique ne semble toujours pas avoir pris la mesure de la menace alors que le reste du monde se mobilise fortement pour l’atténuation et l’adaptation aux effets de ce changement » souligne Ann Therese N’dong-Jatta, Directrice de UNESCO-Dakar.

« Il est essentiel d’informer et d’éduquer les citoyens sur les questions et défis liés changement climatique afin qu’ils adoptent des styles de vie sains et des modes de consommation qui tiennent compte des besoins des générations futures » a-t-elle conclu.  

L’UNESCO coordonne la Décennie des Nations Unies pour l’Education et le Développement durable (2005-2014).  

 

 




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page