23.03.2012 - Secteur des sciences sociales et humaines

Les droits humains promus en Argentine

Centre international pour la promotion des Droits de l’homme à Buenos Aires (Argentine). Ancienne ESMA, centre clandestin de détention et d’extermination de 1976 à 1983.

Du 23 au 30 mars 2012, le Centre international pour la promotion des droits de l’homme à Buenos Aires (Argentine) inaugure ses activités avec un cours international sur la promotion des droits humains. Le centre a été créé dans la capitale de l’Argentine en 2010, avec le soutien de l’UNESCO, dans l’enceinte de l’ancienne École navale de génie mécanique (ESMA), qui a été le plus grand centre clandestin de détention et d’extermination durant la dictature militaire en Argentine.

Cette première session comptera avec la participation de pas moins de trois ministres du gouvernement argentin ainsi que des représentantes de l’Association des Grands-mères de la Place de Mai, lauréate du Prix Felix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix.

La formation vise à dresser un premier état des lieux de la situation de la promotion des droits humains dans le monde, par l’échange d’informations et de réflexions sur la situation de différents pays et régions. Elle permettra ainsi d’améliorer les capacités de ses participants en matière de diagnostic, d'analyse, de planification, et d'évaluation des politiques publiques relatives aux droits humains.

Dispensé en anglais et en espagnol, le cours contribuera à renforcer le travail institutionnel du CIPDH en mettant en place un réseau d’acteurs du système éducatif, d’agents de la fonction publique nationale et internationale, de représentants des mondes académique, de la communication et de la culture, ainsi que d’organismes sociaux liés aux droits de l'Homme.

Conçu comme un atelier-séminaire, les questions suivantes seront abordées :

  • mémoire, vérité et justice ;
  • promotion des droits de l'Homme dans la démocratie : conceptualisation intégrale des droits humains ciblée sur les droits économiques, sociaux et culturels ainsi que sur les TIC ;
  • politiques et pratiques liées à l'éducation aux droits de l'Homme ;
  • communication, culture et art dans la promotion de la mémoire et des droits humains.

En 2008 alors que l’UNESCO commémorait le 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, les États membres de l’Organisation ont décidé en octobre de doter le monde d’un Centre international pour la promotion des droits humains. Ce centre, établi à Buenos Aires (Argentine), occupe les locaux de l’ancienne École navale de génie mécanique (ESMA), qui a été le plus grand centre clandestin de détention et d’extermination de civils pendant la dictature militaire argentine (1976-1983). Selon les organisations de défense des droits de l’Homme, l’Ecole navale a en effet vu passer environ 5000 détenus-disparus, dont 90% ont été assassinés. D’autres crimes – tortures et vols de bébé – y ont été commis.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page