15.06.2011 - Social and Human Sciences Sector

Promouvoir la participation des femmes dans la reconstruction post-conflit

Le 22 juin, une conférence internationale sur la participation des femmes dans la reconstruction post-conflit sera organisée au Siège de l’UNESCO à Paris par l’Université de Paris 8 – CRESPPA-GTM en collaboration étroite avec l’UNESCO, le Ministère français des Affaires étrangères et européennes, le CNRS, la Région Ile-de-France et l’Institut Émilie du Châtelet.

Comment promouvoir la participation des femmes dans la reconstruction et la gouvernance post-conflit, et faire avancer l’égalité des genres et les droits des femmes dans les situations de post-conflit ?

Ce colloque a pour objectif de rechercher les moyens par lesquels les femmes peuvent mieux mobiliser pour l’égalité des genres dans les situations post-conflit, mais aussi comment les organisations internationales et les ONG peuvent les soutenir. Le colloque apportera des recommandations concrètes sur la promotion de la participation des femmes, le soutien de leurs droits et de l’égalité des genres dans les situations post-conflit.

Malgré l'importance de leur action dans la construction de la paix, les femmes sont trop souvent exclues des structures formelles de prise de décision dans les périodes de post-conflit. Leurs expériences spécifiques ne sont ainsi pas prises en compte dans l’élaboration des projets de réconciliation et de reconstruction et leurs compétences ne sont pas mises au service de la réalisation d’une paix durable.

En 2000, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté la Résolution 1325 sur les femmes, la paix et la sécurité, qui engage les Nations Unies et ses États membres à faire participer les femmes aux négociations et aux accords de règlement des conflits et à la consolidation de la paix. Plus de dix ans plus tard, et après l’adoption de trois résolutions supplémentaires sur la position des femmes dans les situations de conflit et post-conflit, la situation reste préoccupante. Seuls 21 sur les 192 États membres de l’ONU ont déjà élaboré un Plan National pour la mise en œuvre de la Résolution 1325. Sur le terrain, dans les pays en situation de post-conflit, les femmes sont encore exclues des lieux de décision, tandis que les violences liées au genre continuent à poser un problème important.

Programme [PDF, 142 KB]




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page