06.12.2012 - Secteur des sciencs sociales et humaines

Vers un réseau d’évaluation des politiques de protection sociale en Asie du Sud

Inde © Flickr / judepics

S’inscrivant dans le prolongement des réunions du Forum des ministres du Développement social d’Asie du Sud organisées dans le cadre du programme de l’UNESCO pour la gestion des transformations sociales (MOST), au Pakistan en 2006, en Inde en 2008, et au Sri Lanka en 2011, une conférence régionale sur la protection sociale se tiendra du 12 au 15 décembre 2012 au Marian College, à Kuttikkanam, dans le Kérala, au sud-ouest de la péninsule indienne.

Marquant la célébration du 10e anniversaire de la Marian School of Social Work (Ecole Marian de travail social), la conférence « Protection sociale : perspectives et politiques », organisée par le Conseil international d’action sociale d’Asie du Sud, avec le soutien du bureau de l’UNESCO à New Delhi, vise à débattre des questions liées à la protection sociale dans cette région dans l’objectif de formuler des plans d’action efficaces.

Selon les organisateurs de cette rencontre, les politiques de protection sociale doivent résoudre, par des politiques de promotion, les problèmes d’insécurité résultant de la non-satisfaction des besoins économiques et sociaux et, par des politiques de protection, les difficultés causées par des événements imprévus.

Après une journée de discussion réservée aux étudiants, les participants à cette conférence, issus du monde universitaire, de nombreuses ONG, d’organes de décision politique et de l’administration, partageront, durant trois jours, leurs expériences de recherche sur les programmes existants, les meilleures pratiques, les questions, les préoccupations et les politiques sociales mises en œuvre dans différentes parties du globe, en particulier dans les pays en développement.

Ensemble, ils élaboreront un document de recommandations politiques qui sera soumis au gouvernement indien afin d’améliorer les politiques de protection sociale en Inde.

Parmi les autres résultats attendus de cette conférence : un réseau d’universitaires, d’activistes et de décideurs politiques devrait être mis sur pied pour évaluer l’efficacité des programmes existants en matière de protection sociale, améliorer la compréhension du concept de protection sociale et son application à la politique et à la gouvernance, rassembler des propositions tirées des expériences d’autres pays pour aider le gouvernement à formuler des politiques inclusives et approfondir la compréhension des questions de la protection sociale des groupes marginalisés.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page