Programme UNESCO de développement juvénile et prévention de la violence

Pour répondre à la demande d’aide formulée par plusieurs États membres en Amérique centrale, l’UNESCO a mis en place un Programme de développement juvénile et prévention de la violence. Ses projets encouragent l’engagement et la large intégration des jeunes dans les structures et activités liées au développement social. L’UNESCO privilégie une stratégie de prévention, plutôt qu’une politique répressive à l’égard des jeunes et de la violence liée aux gangs.

En raison de l’ampleur du phénomène de la violence juvénile dans les pays d’Amérique centrale, les chefs d’État du Salvador, Honduras, Guatemala et Nicaragua ont fait une demande d’assistance technique pour faire face au problème. Cette demande a été formulée en avril 2005 dans la Déclaration de Tegucigalpa :

    Les chefs d’État du Système d’intégration centre-américain : « demandent l’assistance technique et financière de la communauté internationale pour développer des programmes régionaux et des projets ciblés sur la jeunesse à risque, et pour renforcer les capacités du personnel juridique spécialisé dans ce domaine. »

La portée générale des projets de l’UNESCO est de se centrer sur la prévention de la violence juvénile, en particulier quand elle est liée à l’entrée dans un gang, en s’attaquant aux causes multiples du phénomène. Cette approche innovante prend en considération le besoin d’un contexte plus sûr et plus positif pour la jeunesse, dans lequel ils puissent accéder à un ensemble d'alternatives concrètes. Les projets prévoient des actions directement destinées à la jeunesse à risque, et d’autres s’adressant plutôt aux adultes en contact avec les jeunes.

Retour en haut de la page