Honduras

Le Plan d’opérations a été signé avec les autorités honduriennes en mars 2008. 

Le projet est mis en œuvre dans six écoles de Tegucigalpa, choisies pour les liens directs entre leurs élèves et la communauté locale.

Le projet compte trois composantes :

  • Composante A : mise en œuvre du Programme « École ouverte »
    L’axe principal du projet est la reproduction au Honduras du programme de l’UNESCO au Brésil « École ouverte ». Ce programme vise surtout à développer des activités au sein des écoles en dehors des horaires scolaires. Les écoles accueillent des activités destinées à quinze mille jeunes et à mille adultes de la communauté. L’objectif  principal de ces activités est de renforcer le « capital social » et les rapports intergénérationnels des habitants des quartiers sensibles par :
    1. l'expression culturelle des jeunes et de leurs communautés ;
    2. le sport;
    3. le développement de stratégies de résolution pacifique des conflits, de gestion des risques et de prévention de la violence pour les adultes qui s’occupent des jeunes ;
    4. le renforcement des compétences des jeunes en gestion de micro-entreprises.
  • Composante B : transfert de bonnes pratiques aux institutions nationales et aux promoteurs des activités du Programme « École ouverte »
    Dans le cadre de l’objectif secondaire du projet, mille professionnels bénéficient d’une formation et d’un renforcement de capacité en matière de :
    1. mise en œuvre des « Écoles ouvertes » au niveau institutionnel ;
    2. gestion des comportements à risque chez les jeunes ;
    3. gestion des ateliers proposés par les « Écoles ouvertes » aux jeunes.

  • Composante C : promotion d’une vision plus équilibrée de la jeunesse dans les médias
    Finalement, le projet cherche à sensibiliser l’opinion publique aux questions relatives à la jeunesse au travers d’une campagne de communication « Les jeunes pour les jeunes » (Jóvenes para Jóvenes), diffusée via des réseaux communautaires locaux créés ou renforcés dans le cadre du Projet.

Présentation

Titre du projet :

Développement juvénile et prévention de la violence au Honduras.

Institution responsable :

Le Bureau de l’UNESCO à San José, Costa Rica, en coopération avec le Réseau de solidarité « Président Manuel Zelaya », le ministère de l’éducation, le Fonds hondurien d’investissement social (FHIS), le Programme national de prévention (PNPRPSS) et avec la participation d’autres institutions gouvernementales et ONG.

Secteur de l’UNESCO :
Groupe de travail intersectoriel (éducation, culture, communication, sciences sociales et humaines)

Coopération :
255 342 USD, Fonds fiduciaire japonais (JFIT)

Période de mise en œuvre :
septembre 2008 – décembre 2009

Chef de projet :
Teresita Escotto Quesada

Coordinateur national :
Carlos Días


Pour plus d'informations, merci de contacter :

Retour en haut de la page