Coopération inter-agences

  • Le Département des affaires économiques et sociales (DAES) des Nations Unies, avec le soutien de l’UNESCO, a organisé la toute première réunion des chefs de programmes des Nations Unies pour la jeunesse, au Siège de l’UNESCO à Paris, les 18 et 19 février 2010. Au cours de cette réunion a été formalisé le Réseau inter-agences pour le développement des jeunes, qui rassemble plus de 20 unités des Nations Unies travaillant sur la jeunesse. Son objectif est de mieux coordonner le travail des Nations Unies sur le développement des jeunes et de favoriser l’action concertée. L’UNESCO a été sélectionnée pour co-présider le Réseau la première année (mars 2010 – février 2011), aux côtés du Programme des Nations Unies pour la jeunesse du Département des affaires économiques et sociales, co-président permanent.
  • En tant que co-président du Réseau inter-agences pour le développement des jeunes jusqu’en février 2011, l’UNESCO a travaillé de concert avec le Programme des Nations Unies pour la jeunesse pour soutenir la coordination et la célébration par les Nations Unies de l’Année internationale de la jeunesse.

    Parmi les résultats significatifs atteints à ce jour par le Réseau figurent :
    - la Déclaration conjointe des chefs d’agences des Nations Unies pour le lancement de l’Année internationale de la jeunesse (12 août 2010) [PDF en anglais, 1 MB] ;
    - 14 fiches d’information pour les médias sur différents domaines relatifs au développement des jeunes ;
    - un certain nombre de missions et d’initiatives de sensibilisation ;
    - le tout premier rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur la Mise en œuvre du Programme d’action mondial pour la jeunesse : coordination et collaboration des organismes des Nations Unies pour leurs activités concernant les jeunes ;
    - la coordination de la participation des Nations Unies et le développement d’ateliers conjoints lors d’événements majeurs, comme le 5e Congrès mondial des jeunes (Turquie, juillet-août 2010) et la Conférence mondiale de la jeunesse (Mexico, août 2010) ;
    - la représentation du système des Nations Unies à des réunions et des événements majeurs ;
    - l’appui technique et le plaidoyer pour le développement de réseaux et groupes de travail régionaux inter-agences sur la jeunesse.

    Cette coopération s’est révélée particulièrement importante lors de la préparation de la Conférence mondiale de la jeunesse (Mexico, août 2010) : l’UNESCO y a apporté la contribution des Nations Unies, notamment ses commentaires sur la Déclaration finale. Celle-ci exprime ainsi un soutien fort au Réseau et demande à « l´Assemblée Générale des Nations Unies de reconnaître, de renforcer et de mandater le Réseau Inter-Agences des Nations Unies sur le Développement de la Jeunesse afin d’évaluer et d´assurer le suivi des déclarations existantes, des mécanismes et des structures d’engagement spécifiques aux jeunes… ».
  • L’UNESCO et l’Alliance des civilisations de l’ONU ont développé conjointement une fiche d’information pour les médias à l’occasion de l’Année internationale de la jeunesse sur le « Rôle des jeunes dans la promotion de l’entente interculturelle ». Cette fiche d’information est un exemple tangible de l’effort réalisé pour lier l’Année internationale de la jeunesse et l’Année internationale du rapprochement des cultures.
  • L’UNESCO est également associé au Programme des Nations Unies pour la jeunesse, l’UNICEF et l’organisme de bienfaisance Leonard Cheshire Disability pour le développement d’un document technique sur les jeunes handicapés.
Retour en haut de la page