Objectifs principaux : quels types d’initiatives la Stratégie prévoit-elle ?

L’UNESCO n’agit pas seule dans cette Stratégie. Nous faisons appel à toutes les parties concernées afin de travailler ensemble à sa mise en pratique, de façon à ce que les actions soient cohérentes et concentrées sur les objectifs stratégiques communs suivants :

Renforcer la connaissance et promouvoir la recherche sur les questions relatives à la jeunesse en Afrique.

  • Développer la connaissance de la situation des jeunes en Afrique
    • Etudes complètes sur les problèmes principaux touchant la jeunesse en Afrique, notamment les données principales et les expériences réussies.
    • Documents et notes d’orientation sur les défis touchant la jeunesse.
  • Renforcer les capacités de recherche sur la jeunesse
    • Accentuer la coopération avec les institutions académiques afin de promouvoir des programmes de recherche mis en place à la fois sur et par la jeunesse.
    • Développer les Chaires et Instituts de l’UNESCO sur les problèmes liés à la jeunesse dans les universités africaines.
    • Soutenir la création de réseaux académiques régionaux associant des jeunes chercheurs.

Encourager le développement de politiques et de structures, en conformité avec les dispositions de la Charte africaine de la Jeunesse

  • Soutenir la ratification et la mise en application de la Charte africaine de la Jeunesse
    • Lancer une campagne régionale pour la ratification et la mise en application de la Charte africaine de la Jeunesse.
    • Développer ou réviser les politiques concernant la jeunesse en conformité avec les dispositions de la Charte africaine de la Jeunesse, avec la participation des jeunes.
    • Créer des occasions de dialogue politique entre les décideurs, les chercheurs et les organisations pour la jeunesse, en faveur de la mise en application de la Charte.

Promouvoir la participation des jeunes dans la prise de décision, l’engagement civique des jeunes et l’inclusion sociale

  • Développer des structures représentatives et ouvertes pour les jeunes afin qu’ils prennent part au processus de décision.
    • Former le personnel et organiser des consultations régionales avec les organisations pour la jeunesse afin de renforcer l’Union panafricaine pour la jeunesse et consolider les réseaux régionaux de la jeunesse.
    • Soutenir l’instauration ou la révision de Conseils nationaux pour la jeunesse.
  • Favoriser le développement de compétences pour un engagement constructif de la jeunesse au niveau communautaire.
    • Construire les capacités et renforcer l’accès aux réseaux, aux processus de mentorat et financement afin de soutenir le rôle principal de la jeunesse dans l’innovation sociale et l’esprit d’entreprise en Afrique.
    • Favoriser le développement des compétences des jeunes femmes et hommes au travers de centres communautaires, en se concentrant particulièrement sur la jeunesse marginalisée et vulnérable.
Retour en haut de la page