Impliquez-vous ! Comment participer ...

Etats membres

La Stratégie de l’UNESCO sur la Jeunesse africaine a été développée avec les Etats membres africains. Elle ne peut être mise en œuvre avec succès qu’avec leur contribution approfondie. L’UNESCO est prête à soutenir les Etats membres dans leur effort en leur fournissant des conseils techniques, en mobilisant des partenaires, en partageant des pratiques réussies et en facilitant la coopération Sud-Sud et Nord-Sud-Sud.

Chaque Etat membre africain peut procéder en cinq étapes concrètes :

  1. Ratifier la Charte africaine de la Jeunesse.
  2. Examiner et passer en revue les politiques nationales et municipales pour s’assurer qu’elles sont conformes aux dispositions de la Charte.
  3. Développer les initiatives de recherche sur la situation des jeunes au niveau national en :
    • établissant des centres et programmes de recherche ou des Chaires UNESCO sur la jeunesse, et
    • en développant la capacité statistique de mesurer le développement de la jeunesse dans différentes domaines.
  4. Etablir ou renforcer les structures représentatives et ouvertes pour la participation de la jeunesse dans la prise de décision aux niveaux national et communautaire.
  5. Mettre les centres communautaires existant à disposition afin d’organiser des sessions de formation ou des initiatives d’éducation informelles pour les jeunes.

Tous les autres Etats membres de l’UNESCO peuvent participer en :

  • Partageant les expériences et pratiques réussies, et en liant leur travail de développement sur l’Afrique à la mise en pratique de la Stratégie.
  • Fournissant un soutien financier au Secrétariat de l’UNESCO pour la mise en pratique de la Stratégie.
  • Fournissant un soutien en nature pour la mise en pratique des initiatives prévus dans la Stratégie aux niveaux régional et national.
  • Soutenant les ressources humaines au travers de détachements au Secrétariat de l’UNESCO.

Organisations intergouvernementales (OIG) internationales et régionales, fonds, banques

L’importance de la Stratégie réside dans son potentiel à réunir partenaires globaux et régionaux autour de priorités communes sur le développement de la jeunesse en Afrique. En alignant action et travail pour des objectifs stratégiques communs, l’impact d’initiatives autrefois dispersées sera renforcé pour une plus grande efficacité et plus de progrès en ce qui concerne le travail sur le développement de la jeunesse.

La Commission de l’Union africaine (CAU) est un partenaire stratégique clé dans cet effort. L’UNESCO et la CAU travaillent en étroite collaboration afin de soutenir la mise en pratique de la Stratégie, en accord avec les priorités de la Décennie pour le développement et la promotion de la jeunesse en Afrique. En outre, des partenaires techniques et financiers, comme des OIG internationales et régionales, des fonds, des banques et des entités du système des Nations unies, sont essentiels à son succès.

Dans cette catégorie, les partenaires sont invités à contribuer de la façon suivante :

  • Envoyer des contributions directement au Secrétariat de l’UNESCO (i.e. contributions financières, détachement de personnel, contributions en nature).
  • Encourager la promotion et la conscience publique des activités se rapportant à la Charte africaine de la Jeunesse, et en particulier soutenir la campagne conjointe UNESCO/CAU pour la ratification et la mise en pratique de la Charte.
  • Collaborer à la création de réseaux de recherche liés aux problèmes de la jeunesse.
  • Fournir des apports conceptuels et opérationnels aux sessions de renforcement de capacité et de formation organisées par les centres communautaires.

Organisations pour la jeunesse

Les jeunes sont à l’origine de cette Stratégie (1er Forum de l’UNESCO sur la jeunesse africaine, Burkina Faso, septembre 2007, en anglais) et son principal moteur.

Si vous avez moins de 25 ans et que vous travaillez pour une organisation pour la jeunesse, vous êtes un partenaire clé.

Vous pouvez nous aider ainsi :

  • Participer ou organiser des initiatives menées par la jeunesse afin d’augmenter la conscience publique à propos de la Charte africaine de la jeunesse et ses implications.
  • Partager avec l’UNESCO les données, les découvertes en matière de recherche et toute documentation pertinente qui peuvent nourrir nos activités de recherche sur les questions relatives à la jeunesse en Afrique.
  • Partager avec l’UNESCO les expériences réussies en ce qui concerne les initiatives menées par la jeunesse au niveau communautaire.
  • Faciliter les échanges entre jeunes et tisser un réseau avec d’autres organisations, particulièrement au niveau régional.
  • Encourager la sensibilisation du public pour obtenir son soutien à la mise en pratique de la Stratégie.
  • Développer et soutenir la formation pair-à-pair au travers des centres communautaires.

Rendez compte de votre activité : si vous êtes une organisation pour la jeunesse et que vous pensez que votre activité contribue à la mise en place de la Stratégie, veuillez nous en faire part à youth(at)unesco.org. L’UNESCO publiera votre contribution sur notre site web, Facebook et Twitter, et partagera l’information avec les réseaux en ligne de la jeunesse.

Secteur privé

Le rôle du secteur privé est primordial : il renforce les moyens à disposition permettant la mise en place du projet et, au travers du Pacte mondial des Nations Unies, relie la mise en pratique de la Stratégie à la structure plus large du développement.

Si vous appartenez au secteur privé, votre soutien à la mise en place de la stratégie est le bienvenu, au travers de :

  • Contributions financières directes pour la mise en place d’initiatives spécifiques prévues dans la Stratégie.
  • Partenariats public-privé au niveau national ou régional afin de soutenir la Stratégie.
  • Contributions ou services en nature, incluant une assistance technique ou un détachement de personnel.

Si vous voulez soutenir la mise en pratique de la stratégie, veuillez contacter youth(at)unesco.org.

Retour en haut de la page