Partenaires : collaborations passées et en cours

Commission de l’Union africaine

L’Union africaine (UA) se compose de 54 Etats africains, travaillant à une vision commune d’une « Afrique intégrée, prospère et en paix, dirigée par ses citoyens et constituant une force dynamique sur la scène mondiale ». Le secrétariat de l’UA est la Commission de l’Union africaine (CUA), qui gère au jour le jour la direction de l’Union et la promotion des politiques communes en son sein.

Ce que fait la CUA sur la jeunesse
La CUA s’occupe activement des questions relatives à la jeunesse en Afrique. En 2006, elle a lancé une initiative pour la Charte africaine de la jeunesse (CAJ), une structure juridique fondamentale pour guider et soutenir les politiques, programmes et actions pour le développement de la jeunesse en Afrique. La Charte souligne les droits, libertés et obligations de la jeunesse africaine et a pour but d’institutionnaliser la participation de la jeunesse aux niveaux national, régional et continental.

La CUA a joué un rôle important dans la traduction des engagements politiques de la Charte en action concrète. Elle a établi :

  • Un programme d’action pour l’Année de la jeunesse africaine 2008./li>
  • Un plan d’action pour ratifier, vulgariser et mettre en pratique la CAJ (2008-15).
  • Un Plan d’action sur 10 ans pour la responsabilisation et le développement de la jeunesse en Afrique (2009-2018).

En outre, la CUA traite de l’instauration d’un Fonds africain pour la jeunesse, supervise la relance de l’Union panafricaine pour la jeunesse et fait équipe avec de nombreuses parties prenantes afin de promouvoir la responsabilisation de la jeunesse sur le continent.

Ce que fait la CUA avec l’UNESCO
La CUA est le partenaire principal de l’UNESCO dans cette Stratégie. De nombreuses initiatives propres à la CUA, en particulier la Charte africaine de la Jeunesse et le Plan d’action en 10 ans, partagent des éléments communs avec la Stratégie de l’UNESCO.

Travailler avec la CUA est la clé pour parvenir à ses Objectifs I, II et III :

I. Renforcer la connaissance disponible et promouvoir la recherche sur les questions relatives à la jeunesse en Afrique
II. Dialogue sur les politiques et le développement

  • L’UNESCO et la CUA travaillent ensemble pour aider les gouvernements à développer des politiques traitant les défis auxquels la jeunesse africaine fait face.
  • La CUA et l’UNESCO prennent des initiatives conjointes pour sensibiliser les gouvernements à propos de la CAJ et les encourager à la ratifier.

III. Participation des jeunes à la prise de décision, engagement civique et inclusion sociale

  • L’UNESCO travaille avec la CUA afin de revitaliser l’Union panafricaine pour la jeunesse, consolider les réseaux de jeunes et améliorer les Conseils nationaux pour la jeunesse.

Pour en savoir plus sur la CUA


Fondation internationale pour la jeunesse

Fondée en 1990, la Fondation internationale pour la jeunesse (FIJ) travaille dans presque 70 pays, maintenant une communauté mondiale d’entreprises, de fondations, de gouvernements et d’organisations de la société civile consacrée à l’amélioration de la situation et des perspectives des jeunes.

L’initiative de la FIJ, le YouthActionNet®, lancée en 2001, investit dans le pouvoir de jeunes entrepreneurs sociaux autour du monde. Elle soutient de jeunes dirigeants en herbe très talentueux en leur fournissant les moyens de renforcer leurs compétences et de plaider leur cause, et des possibilités d’interconnexion qui leur permettent de s’attaquer aux défis principaux auxquels leurs sociétés et leurs pairs font face, particulièrement les plus vulnérables. Le YouthActionNet® dispose d’un réseau mondial d’anciens extrêmement actif et est très soutenu par le secteur privé.

Afin de soutenir la mise en place de la Stratégie de l’UNESCO pour la jeunesse africaine, la FIJ a signé un partenariat avec l’UNESCO en 2011 pour développer un programme d’innovation sociale en trois ans mené par la jeunesse en Afrique qui l’accent sur le développement des compétences « générales » en matière d’innovation et d’entreprenariat sociaux, le soutien à l’insertion professionnelle des jeunes et le développement de la société civile. La FIJ est aussi le lien entre l’UNESCO et les Africa Fellows du YouthActionNet®, d’importants partenaires de ce programme

En savoir plus :


Le Forum « Horizon de la Grande Corne »

Créé en 2007, le Forum « Horizon de la Grande Corne » est consacré à la recherche sur les politiques. Il est géré de manière indépendante et composé de chercheurs, universitaires et experts de la Corne de l’Afrique et les membres de la diaspora qui souhaitent participer activement à l’analyse et à la recherche de solutions durables aux problèmes actuels auxquels les pays de la région font face.

En 2010, le Forum a développé pour l’UNESCO une étude sur la situation de la jeunesse dans la Grande Corne de l’Afrique, examinée lors de la Conférence des ministres de la jeunesse des pays de la Corne de l’Afrique (Djibouti, décembre 2010).

Pour en savoir plus sur le Forum « Horizon de la Grande Corne » [PDF]


ONU-HABITAT

Le Programme des Nations unies pour les établissements humains (PNUEH) – ou ONU-HABITAT – travaille dans le but de promouvoir des villes socialement et écologiquement durables afin de fournir un habitat durable pour tous. L’UNESCO travaille avec ONU-HABITAT sur le développement de la jeunesse et la prévention de la violence chez les jeunes.

Plus d’information sur www.unhabitat.org (en anglais)


TAFISA, « The Association For International Sport for All »

Cette association travaille dans le but d’apporter la joie, la santé, l’intégration sociale et le développement aux communautés et citoyens autour du monde par la promotion du « sport pour tous » et de l’activité physique. TAFISA soutient la Stratégie de l’UNESCO sur la jeunesse africaine au travers d’un partenariat signé en 2011 qui se concentre sur le rôle de la jeunesse dans les stratégies de développement national et sur l’importance de leur engagement civique, particulièrement au travers du sport. Cela comprend le développement du programme Volunteer Initiative for Peace through Sport (VIPS) de l’UNESCO et de TAFISA qui prévoit des initiatives dans l’éducation et le développement conçues pour de jeunes volontaires afin de soutenir l’inclusion sociale, l’intégration, l’engagement civique et la durabilité.

Pour en savoir plus sur


La paix par le sport, Monaco

Fondé en 2007, Peace and Sport promeut la cohésion sociale et le dialogue intercommunautaire par le sport. Afin de soutenir la Stratégie de l’UNESCO sur la jeunesse africaine, l’UNESCO et Peace and Sport ont signé un partenariat en 2011 qui se concentre sur le potentiel du sport dans la cohésion communautaire, la construction de la paix et l’inclusion de la jeunesse, particulièrement en Afrique.

Pour en savoir plus sur Peace and Sport

Retour en haut de la page