12.11.2012 - Secteur des sciences sociales et humaines

Développement des compétences des jeunes des États arabes

L'UNESCO reste engagée pour soutenir les jeunes des États arabes, en particulier en Égypte et au Liban.

En Égypte, le Bureau de l'UNESCO au Caire, en coopération avec l'Association Oyoun Masr pour le développement culturel et social, organise une série de 4 séminaires, en octobre et novembre 2012, avec pour objectif de promouvoir la démocratie et les droits humains parmi la jeunesse égyptienne. Le premier de la série a eu lieu à Alexandrie du 21 au 24 octobre, et a rassemblé une vingtaine de jeunes femmes et hommes issus de zones urbaines et rurales (Alexandrie, Kafr El Sheikh, El Gharbeya, El Dakahleye et Damietta).

Les jeunes participants, âgés de 18 à 30 ans, ont étudié les concepts basiques de droits humains et de démocratie via des scénarios tirés de situations quotidiennes en Égypte, des publications de l’UNESCO sur les droits humains, des conférences, des discours et des groupes de discussions. A l'issue du séminaire, les participants ont été appelés à propager les connaissances acquises en matière de démocratie et de droits humains au sein leurs communautés.

Depuis la révolution de 2011, l'Égypte s'efforce de construire une société démocratique mais les concepts de droits humains et de démocratie y sont nouveaux pour beaucoup de gens. Cette série de séminaires a pour but de fournir l'occasion, en particulier aux jeunes des zones rurales, d'en apprendre davantage sur les droits humains et la démocratie et aussi de faire naître un sentiment de solidarité dans leurs communautés.

Au Liban, où l'UNESCO coordonne, depuis plusieurs années, un projet des Nations Unies visant à soutenir des politiques de jeunesse informées et à améliorer la participation des jeunes à la vie publique, un atelier de formation de 3 jours a été organisé, du 7 au 9 novembre 2012, offrant une introduction aux méthodes de plaidoyer par les médias sociaux pour les jeunes activistes de la société civile libanaise.

Organisée par le Bureau de l’UNESCO à Beyrouth, cette formation a été dispensée en arabe par un groupe de formateurs de l’Action Aid de Global Platform, une organisation non-gouvernementale basée en Jordanie.

L’atelier a non seulement permis aux jeunes participants d’améliorer leurs connaissances et leurs compétences dans le domaine des nouveaux outils et approches de communication mais renforcé aussi leur prise de conscience de l’impact social du défi qu’impose le changement climatique dans la région arabe, en choisissant des cas liés à cette question, facteur essentiel de la transformation sociale.

Le résultat de cette formation sera la promotion du Plan cadre des Nations unies pour l'aide au développement (PNUAD) et du 7e Objectif du Millénaire pour le Développement (Préserver l’environnement) au Liban avec une participation plus qualifiée, mieux interconnectée et donc plus significative des jeunes activistes de la société civile et des journalistes dans la sensibilisation à la durabilité de l’environnement d’un public plus large au Liban et dans la région arabe.




<- retour vers Jeunesse
Retour en haut de la page