22.12.2010 - UNESCO Secteur des sciences sociales et humaines

L’UNESCO et le CIO invitent les gouvernements à miser sur les jeunes au cours de la 7e Conférence sur le sport, l’éducation et la culture en Afrique du Sud

UNESCO visite le site du projet 'Développement de la jeunesse par le football' du Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ) à KwaDukuza (Afrique du Sud) © UNESCO/N. McLennan

La 7e Conférence mondiale sur le sport, l’éducation et la culture : « donner la parole aux jeunes » a été organisée par le Comité International Olympique (CIO), en partenariat avec l’UNESCO, en Afrique du Sud, du 5 au 7 décembre 2010. L’événement, organisé par la ville de Durban, a réuni plus de 600 participants dont de jeunes dirigeants, des représentants de gouvernements, des agences de l’ONU, du mouvement sportif et des universités.

Les discussions ont porté sur la puissance transversale et le potentiel du sport dans les domaines de la culture et de l’éducation, et le rôle des jeunes dans la cohésion communautaire, le développement durable et les processus de paix.

En cohérence avec les objectifs de l’Année internationale de la Jeunesse : dialogue et compréhension mutuelle, et dans le cadre du suivi des 1ers Jeux Olympiques de la Jeunesse, qui se sont tenus à Singapour en août 2010, les jeunes participants ont eu l’occasion de discuter avec les intervenants et partager leurs expériences pour la 1e fois dans l’histoire du forum.

L’implication et la contribution des jeunes participants se sont révélées précieuses et cette innovation sera étendue à tous les futurs forums et conférences préparés par le Mouvement olympique. En effet, suivant les recommandations de la Déclaration de Durban, les jeunes doivent être impliqués dans les actions qui contribuent à l’exécution des politiques et programmes qui les concernent, à tous les niveaux. A ce titre, l’UNESCO et le CIO invitent tous les gouvernements à reconnaître que l’investissement dans la jeunesse est un investissement dans le développement national et communautaire.

Le partenariat de l’UNESCO avec le CIO, établi en 1984, est la clé pour la réalisation du mandat et des objectifs de l’Organisation dans le domaine du sport. C’est grâce à des partenariats comme celui-ci que l’UNESCO peut faciliter le contact et l’échange entre le mouvement sportif et ses États Membres pour les informer de l’élaboration et de l’exécution des politiques du sport. En regroupant ses efforts avec le CIO, l’UNESCO peut influencer plus efficacement le changement en étendant ses domaines d’action et en atteignant un cercle plus large de parties prenantes et de bénéficiaires. À cet égard, la Conférence a également recommandé que les Comités nationaux olympiques (CNO) du CIO travaillent étroitement avec les commissions nationales de l’UNESCO afin d’assurer que le sport soit un élément essentiel dans les programmes scolaires de tous les pays.

Le partenariat UNESCO-CIO est renforcé par des actions comme le Programme d'éducation aux valeurs olympiques (PEVO) qui enseigne aux jeunes des techniques et des valeurs. L'UNESCO est un partenaire important du CIO dans cette initiative, en particulier dans l’intégration de ce programme dans les écoles, au niveau mondial, à travers le Réseau des écoles associées de l’UNESCO.

Enfin, la Conférence a fourni un espace pour échanger des informations et de bonnes pratiques, établir des réseaux, rencontrer des gens de différentes cultures et pays et, bien sûr, pour célébrer le sport comme animateur, passion, temps de récréation, constructeur de paix et plate-forme pour atteindre les objectifs de développement au niveau national et international.




<- retour vers Jeunesse
Retour en haut de la page