24.10.2011 - UNESCO Secteur des sciences sociales et humaines

L'UNESCO et l'ONG Peace and Sport vont aider les jeunes dans les zones de post-conflit

Délégué de la Côte d'Ivoire © UNESCO / Andrew Burton

Le 7e Forum des jeunes de l’UNESCO, qui porte la voix des jeunes pour le changement, constitue une tribune internationale pour des jeunes personnes qui souhaitent diffuser leurs opinions auprès de décideurs politiques du monde entier.

Le Forum a eu lieu du 17 au 20 octobre 2011, alors même que le monde connait une vague de mécontentement parmi nombre de populations ! Les protestations, qui ont commencé de façon isolée au niveau national, et qui sont plus communément connues sous le nom de « Printemps arabe », ont gagné le monde entier et se sont concrétisées par une campagne internationale, appelée « Conduire le changement ».

Malgré cela, les jeunes du monde entier doivent toujours faire face à des défis majeurs, qui les empêchent d'atteindre une participation civique aboutie. Dans ce contexte, des jeunes femmes et hommes sont animés par un besoin de repenser leur avenir socio-économique, de faire entendre leurs points de vue, et de travailler avec leurs instances gouvernementales et les organisations de la société civile afin de progresser à tous les niveaux.

Dans le contexte du partenariat établi entre l’UNESCO et Peace and Sport, le Forum international de Peace and Sport, qui se tiendra à Monaco du 26 au 28 octobre sous le Haut patronage du Prince Albert II de Monaco, constituera un continuum pour les recommandations votées par les délégués du Forum des jeunes de l’UNESCO.

A la suite d’un challenge vidéo établi par l’UNESCO et Peace and Sport, Mlle Nathalie Soro, représentante ivoirienne du Forum des jeunes de l’UNESCO, a été sélectionnée pour participer au Forum de Monaco afin de présenter les conclusions du 7e Forum des jeunes de l’UNESCO et de présenter les défis que les jeunes doivent relever dans les zones de post-conflit, et plus particulièrement en Afrique.

Sa participation constituera une opportunité concrète de créer un lien entre les différents acteurs des milieux du sport et de la jeunesse, en impliquant une meilleure coordination des activités dans ces domaines, et en convainquant les décideurs politiques du monde entier et les acteurs clés de la société civile au sujet du pouvoir du sport pour la cohésion communautaire et le développement de la jeunesse.




<- retour vers Jeunesse
Retour en haut de la page