13.12.2012 - UNESCOPRESS

Une jeune sociologue colombienne lauréate du premier Prix UNESCO / Juan Bosch pour ses travaux de recherche sur la violence des jeunes

La Directrice générale, Irina Bokova, a nommé Karen Nathalia Cerón Steevens (Colombie), 25 ans, lauréate de la première édition du Prix UNESCO / Juan Bosch pour la promotion de la recherche en sciences sociales en Amérique latine et dans les Caraïbes. Elle a été sélectionnée par un jury international en reconnaissance de sa recherche sur la violence des jeunes en Amérique centrale et des applications qui en découlent sur les politiques sociales et préventives menées au Guatemala.

Le titre de la recherche Karen Nathalia Cerón Steevens est : ¿Hijos de la guerra o huérfanos del Estado? Un estudio de la violencia juvenil representada en las maras, bajo las características particulares del Estado y del contexto guatemalteco. (Enfants de la guerre ou orphelins de l'État? Une étude de la violence chez les jeunes représentés par les « maras », sous les caractéristiques de l'état et du contexte guatémaltèque). Il s’agit de la thèse de maîtrise d’études internationales et sciences politiques présentée par la lauréate au « Colegio Mayor de Nuestra senora del Rosario », une université de Bogotá (Colombie).

Créé en 2009 par le Conseil exécutif de l'UNESCO, le Prix UNESCO/Juan Bosch,  récompensé par 10 000 dollars et un diplôme, est décerné tous les deux ans. Il tire son nom du célèbre auteur, politicien, analyste social et fervent défenseur des valeurs démocratiques et d’une culture de la paix, dont les travaux ont largement contribué à l’étude des processus sociaux et politiques en République dominicaine et dans les Caraïbes.

Le prix vise à distinguer des jeunes chercheurs qui contribuent par leur travail dans le domaine des sciences sociales, au renforcement des liens entre la recherche et les politiques publiques. Il a également pour objectif de motiver les jeunes chercheurs de la région et à encourager les échanges intellectuels et le dialogue en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Les candidats sont proposés par les pays dans lesquels le professeur Juan Bosch a vécu en exil et qui ont été historiquement liés au processus démocratique de la République dominicaine (Cuba, République bolivarienne du Venezuela et Costa Rica). Le jury est composé de Saskia Sassen (Pays-Bas), Rolando Cordera (Mexique) et Juan Luis Cebrián (Espagne).

Le prix sera remis lors d'une cérémonie officielle qui se tiendra au siège de l'UNESCO, à Paris, le 29 octobre 2013.

***

Contact médias : Cathy Bruno-Capvert, +33 (0) 1 45 68 38 65, c.bruno-capvert(at)unesco.org




<- retour vers Jeunesse
Retour en haut de la page