Forum asiatique des jeunes de l’ UNESCO

Des jeunes venus de toute l’Asie se sont réunis sur l’Ile de Jeju, en République de Corée, du 25 au 29 juin 2007 pour le 1er Forum asiatique des Jeunes de l’UNESCO sur « Le dialogue interculturel et inter-religieux pour assurer la paix ».

Le 1er Forum asiatique des Jeunes pour l’UNESCO a été organisé en étroite coopération avec la Commission nationale coréenne pour l’UNESCO, qui présente une longue tradition d’implication des jeunes dans tous ses programmes et activités. Le forum, d’une durée de 5 jours, a donné aux jeunes l’opportunité d’échanger leurs expériences et leurs idées et de réfléchir sur les différents aspects du dialogue interculturel et interreligieux dans la région.

Téléchargez le rapport [PDF en anglais]
Le rapport présente de l’information détaillée sur la préparation du Forum, le programme, les participants et ses résultats.

Contexte

Le 1er Forum asiatique des Jeunes de l’UNESCO est le troisième d’une série de six forums régionaux de jeunesse organisés par l’UNESCO en 2006-2007, conformément aux recommandations adoptées au Forum des Jeunes de la 33ème Conférence générale en 2005.

Cette série de Forums des Jeunes régionaux, calquée sur le modèle du Forum des Jeunes de l’UNESCO, est cruciale pour exploiter l’immense potentiel des initiatives menées par des jeunes vers des actions concrètes au niveau régional et pour permettre aux jeunes délégués de partager leurs expériences et de discuter des problématiques régionales et des recommandations d’action. Les Forums des Jeunes régionaux offrent également aux jeunes participants l’opportunité de faire entendre les préoccupations liées à leurs régions et de transmettre leurs recommandations au Forum des Jeunes de la 34ème Conférence générale de l’UNESCO (12-13 octobre 2007).

Dialogue préparatoire en ligne

Afin de permettre aux participants de se connaître avant l’évènement et de s’impliquer dans la préparation de l’agenda du Forum, la Section pour la Jeunesse de l’UNESCO a lancé un processus de consultation en ligne à travers un listserv pour l’Asie. Des jeunes, nommés par les Commissions nationales et les conseils de jeunesse nationaux, ainsi que des organisations et des réseaux de jeunesse de toute la région ont participé à ce processus d’une durée de six semaines. Depuis sa création, le listserv s’est avéré un espace véritablement interactif pour le dialogue et l’échange d’idées. Il a non seulement contribué à définir le contenu du Forum, mais restera la plate-forme principale pour les initiatives de suivi.

Participants

Au total, 59 personnes ont participé au 1er Forum des Jeunes asiatique de l’UNESCO. La majorité de 34 délégués jeunes sont des membres actifs d’organisations et de réseaux de jeunesse ; ils ont démontré un formidable engagement pour mettre en œuvre des actions concrètes pour la promotion du dialogue interculturel et interreligieux dans la région.

Les jeunes délégués ont été désignés à la fois par les Commissions nationales pour l’UNESCO et les conseils nationaux de jeunesse des pays participants (ou, en l’absence d’un conseil national de jeunesse la structure de jeunesse nationale la plus appropriée).

Par ailleurs, 13 observateurs ont représenté les organizations et réseaux suivants : Asia-Europe Foundation (ASEF), Goi Peace Foundation, Network for Voluntary Development in Asia, UNDP-Korea, Pheong-Chang National Youth Center, AIESEC Korea, Korea Student Christian Federation, Incheon Center for International Cooperation and Exchange, Citizen’s Coalition for Economic Justice, the Beautiful Foundation et le Jeju Peace Institute.

Des volontaires proposés et coordonnées par l’Equipe Jeune de la Commission nationale de Corée pour l’UNESCO ont également participé à l’évènement.

Les résultats

Résultat le plus important du Forum, la "Résolution de Jeju Island" [PDF, 81 KB] a été adoptée à l’unanimité le dernier jour du Forum. Elle comprend 43 recommandations pour l’action des jeunes en lien avec les 3 sous-thèmes définis au cours des discussions en sessions plénières et en groupes de travail.

Les plans d’action de la "Résolution de Jeju Island"

  • L’analyse de la situation actuelle en ce qui concerne la promotion du dialogue et du partage de connaissances ;
  • La défense, le développement et la promotion de programmes, évènements et campagnes favorisant le dialogue interculturel et interreligieux ;
  • La mobilisation de réseaux et la construction de partenariats avec des ONGs, des décideurs politiques (gouvernements) ; la société civile, des instituts, des chercheurs, des experts et des enseignants, les bureaux hors-siège de l’UNESCO, les médias, etc. en vue d’atteindre les objectifs fixés.
Retour en haut de la page