Atelier sur les Normes minimales d'éducation dans les situations d'urgence (INEE)

Atelier INEE Workshop, août 2013, Iraq © UNESCO

Budget (en dollars des États-Unis): 32 500
Source: UNESCO, NRC
Date: 27-29 août 2013/Terminé
Bénéficiaires :  Enfants et jeunes syriens dans la région du Kurdistan iraquien 

 

 

En coopération avec le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC), l’UNESCO a organisé, du 27 au 29 août 2013, dans la région du Kurdistan iraquien, le premier atelier sur les Normes minimales d'éducation dans les situations d'urgence du Réseau inter-agences pour l'éducation en situations d'urgence (INEE) dans le contexte de la crise syrienne.

Le Ministre de l’éducation du Kurdistan iraquien, S. E. M. Asmat Mohamed Khalid, a inauguré l’atelier en accueillant 30 représentants d’institutions des Nations Unies, du Gouvernement régional du Kurdistan et d’ONG locales et internationales.

Les participants à l’atelier ont pu mieux appréhender les Normes minimales du Réseau inter-agences pour l'éducation en situations d'urgence (INEE), ont proposé la création d’un groupe de travail de l’INEE et ont discuté de la nécessité d’une évaluation, d’une planification et d’une prestation conjointes coordonnées des services éducatifs dans le contexte de la crise des réfugiés syriens au Kurdistan iraquien.

Les Normes minimales de l’INEE ont été mises au point par plus de 3 500 spécialistes de l’éducation de plus de 52 pays et dénotent l’attachement au droit de tous les enfants, jeunes et adultes, à une éducation adaptée et de qualité, dispensée dans des conditions de sécurité, même dans les pires circonstances, notamment de déplacement forcé en raison d’un conflit violent.

Les Normes minimales de l’INEE étant l’instrument de base en matière d’éducation dans les situations d’urgence, leur utilisation peut contribuer à garantir la responsabilité et la qualité de la prestation de services éducatifs aux réfugiés du Kurdistan iraquien.

Retour en haut de la page