A l’initiative du Département Afrique, la 2ème édition de la célébration de la journée internationale de sensibilisation à l’albinisme, s'est tenue le lundi 13 juin 2016, à la Maison de l’UNESCO, en présence de son excellence M. Jacques Kabale, Ambassadeur, Délégué permanent de la République du Rwanda auprès de l’UNESCO et Président du Groupe africain, de M. Firmin Edouard Matoko, Sous-Directeur général pour l’Afrique, de Mme Béatrice Garrette, Directrice générale de la Fondation Pierre Fabre et de M. Peter Ash, Président-fondateur de l’ONG canadienne  Under the Same Sun.

Comme l'a souligné M. Firmin Edouard Matoko, Sous-Directeur général pour l'Afrique, c'est en réponse à l'appel de l'Assemblée Générale des Nations Unies que l'UNESCO a décidé de commémorer cette journée dans le but de sensibiliser le grand public aux discriminations et stigmatisations dont sont victimes les personnes atteintes d'albinisme.

La cérémonie d'ouverture de la journée internationale de sensibilisation à l'albinisme s'est ouverte à 14 heures, elle a été suivie d'un colloque international articulé autour de deux panels. Des intervenants venants du monde de la médecine, des sciences et du monde associatif nous ont fait l'honneur de leur présence.

En première partie, les scientifiques ont dressé un état des lieux des connaissances actuelles portant sur cette maladie récéssive autosomique provoquant notamment un déficit de production de mélanine, et confrontée aux grands défis que sont l'ignorance et la pauvreté.

Dans un second temps le colloque a acueilli un pannel d'associations luttant en faveur de l'albinisme. C'est sous la forme d'un débat ouvert aux questions que s'est déroulé cette  partie intitulée : "L'albinisme au quotidien-témoignages". Les acteurs associatifs suivants ont pris la parole : ANIDA, SACRI International, GENESPOIRALBA, SIAM venant du Mali et enfin l'association Les albinos d'Hema Nayélé. Ils mènent de nombreuses actions visant à sensibiliser la société civile dans son ensemble en démystifiant l'albinisme, et apportent en particulier un soutien financier à la recherche en participant à l'intégration économique et sociale des personnes atteintes d'albinisme.


S'en est suivie la projection du film documentaire « Black man, white skin » du réalisateur espagnol José Manuel Colón, où il dépeint avec justesse la tragédie vécue au quotidien par les personnes atteintes d’albinisme. Il réussit à démontrer la vulnérabilité de ces personnes et le besoin de faire bouger les lignes pour leur permettre une meilleure inclusion en société.

L’inauguration de l’exposition photo « Blanc ébène » de la Belgo-Congolaise Patricia Willocq, faisant la promotion d'une Afrique tolérante et digne a cloturé cette journée. Cet essai photographique a été primé  au concours UNICEF Photo of the Year Award 2013, il a par ailleurs été éxposé par le Haut-Commisariat des Droits de l'Homme des Nations Unies.

 

PARTENAIRES DE L'EVENEMENT