Les chiffres-clés

  • En 2008, 10,9 % des Sud-Africains de plus de deux ans, soit environ 5 millions de personnes, vivaient avec le VIH.
  • Dans le pays, la prévalence du sida est plus élevée chez les femmes que chez les hommes.
  • Les femmes entre 25 et 29 ans sont les plus touchées. Chez les hommes, ce pic correspond à la catégorie des 30-34 ans.
  • En 2005, le taux de nouvelles infections chez les femmes était de 3,6 %, contre 1,5 % chez les hommes.
  • La prévalence du VIH est plus élevée chez les noirs sud-africains que chez les blancs et les Indiens.
  • Plus d’un tiers des hommes ayant participé à une enquête de la province du Gauteng en 2010 ont admis avoir commis des viols, alors qu’un quart des femmes ont déclaré s’être fait violées.
  • Moins de 5 % cas des viols jugés en Afrique du Sud donnent lieu à une condamnation.
  • Il existe en Afrique du sud des « viols de correction » par le biais desquels des hommes prétendent « guérir » des femmes homosexuelles.

(Sources : Enquête Nationale Sud-Africaine de 2008 sur le VIH, Conseil de Recherche en Sciences Humaines de 2005, Conseil de Recherche Médicale (MRC) – étude sur la violence sexuelle en 2005, Initiative de Recherche sur la violence sexuelle, MRC 2010)

Retour en haut de la page