Groupe directeur international

Un Groupe directeur international composé de douze experts de l’EDD donne des conseils à l’UNESCO et au gouvernement du Japon sur les préparatifs de la conférence afin que soient prises en compte les préoccupations des différentes régions. Les membres du Groupe directeur sont spécialistes de différents domaines de l’éducation.

Les organisateurs consultent notamment le Groupe directeur sur les objectifs, l’agenda et les résultats escomptés de la conférence ainsi que sur la meilleure façon d’impliquer les parties prenantes en vue et au-delà de la Conférence mondiale sur l’EDD en 2014.

Le Groupe directeur se réunit une fois par an et envoie régulièrement des commentaires par voie électronique.

Membres du Groupe directeur

Mme Sally ASKER (Australie) a créé en 2008 InSIGHT Sustainability Pty Ltd, un cabinet de consultants spécialisé dans les activités liées à l’EDD exercées dans la région Asie Pacifique. Elle est également chercheur à l’Institute for Sustainable Futures de l’université de technologie, à Sydney. Mme Asker bénéficie d’une grande expérience dans les domaines de l’innovation au service de la durabilité, de la conception et de l’évaluation de projets de réduction de la pauvreté, de l’EDD, notamment en matière d’élaboration de programmes et de développement de politiques. Elle recherche des solutions visant à aider les gens à mieux comprendre et planifier le monde dans lequel ils vivent en prenant acte de la complexité et de l’interconnexion des problèmes actuels et à venir (notamment la sécurité alimentaire, la sécurité énergétique, l’adaptation au changement climatique, la santé, le genre et la rareté des ressources). Auparavant, Asker a travaillé dans le secteur privé, dans des instituts de recherche, des ONG et des organisations de la société civile, des organisations régionales et a collaboré avec des autorités nationales, régionales et locales.

M. Gerhard DE HAAN (Allemagne) est professeur de prospective, spécialiste de la recherche en éducation et responsable de l’Institute for Educational Future Science à la Freie Universität de Berlin, en Allemagne. Il a dirigé environ 300 publications dans les domaines de l’EDD, de la théorie de la culture et des théories sur l’éducation. Ses recherches s’intéressent notamment à l’éducation en vue du développement durable, à l’éducation à la citoyenneté, à l’avenir de la science, à la société du savoir, ainsi qu’aux théories et aux modèles de l’éducation. Depuis 2004, M. le professeur De Haan est président du Comité national allemand de la Décennie des Nations Unies pour l’éducation au service du développement durable.

Mme Asma EL-KASMI (Maroc) est titulaire de la chaire UNESCO Eau, femmes et pouvoir de décision créée à l’université Al Akhawayn d’Ifrane, au Maroc, en 2006. Mme El-Kasmi est expert international dans les domaines de l’eau, de l’environnement et du développement durable. De 2009 à 2012, elle a été directeur exécutif de l’Académie arabe de l’eau (AWA) à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis. De 2004-2009, elle a été responsable de la coopération internationale au sein de l’Office national de l’eau potable (ONEP). Mme El-Kasmi a travaillé dans plusieurs universités et instituts de recherche de premier plan en Europe, aux États-Unis et au Maroc.

M. Charles HOPKINS (Canada) est titulaire de la chaire UNESCO sur la réorientation de la formation des enseignants pour prendre en compte la durabilité à la York University de Toronto, au Canada. Il coordonne un réseau international d’établissements de formation des enseignants qui œuvre à une réorientation des formations centrée sur le développement durable. M. le professeur Hopkins a joué un rôle important aux sommets mondiaux des Nations Unies sur le développement durable de Rio de Janeiro, en 1992, et de Johannesburg, en 2002. Il est l’un des auteurs du Chapitre 36 du programme Action 21 du Sommet de la Terre de Rio sur l'éducation, la sensibilisation du public et la formation. Il est également membre du Groupe de référence de l’UNESCO sur la Décennie de l’EDD.

M. Pascal Valentin HOUENOU (Côte-d’Ivoire) est doyen honoraire de la faculté des sciences de l’environnement de l’université d’Abobo-Adjamé, en Côte-d’Ivoire. En tant que membre fondateur et président de la Communauté de pratique sur les approches écosystémiques de la santé humaine en Afrique occidentale et centrale, il est directeur adjoint de l’Agence Internationale de la Francophonie pour l’Afrique occidentale. Pendant 35 ans, M. Pascal V. Houenou a été professeur de chimie inorganique et environnementale à l’université d’Abobo-Adjamé, en Côte d’Ivoire. M. Houenou a été coordinateur du Réseau pour l'environnement et le développement durable en Afrique (NESDA). Il est membre du Groupe de référence de l’UNESCO sur la Décennie de l’EDD.

Mme Laila ISKANDAR (Égypte) a été présidente et membre fondateur du conseil de CID Consulting, Égypte. Elle a été nommée « entrepreneur social de l’année », lors du Forum économique mondial de 2006, par la Fondation Schwab. Son équipe s’est vu décerner des prix au titre de projets communautaires centrés sur les femmes, les jeunes et les enfants et englobant des approches qui intègrent l’apprentissage et l’activité professionnelle. Mme Iskandar a été membre du jury des Prix internationaux d'alphabétisation de l'UNESCO et responsable des ressources pour la Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation et l’EDD. Elle a consulté le ministre égyptien de l’Environnement sur les questions relatives à la gestion des déchets solides et a travaillé en tant que conseiller en éducation pour l’Agence canadienne de développement international et Girls Improved Learning Outcomes, le projet financé par USAID.

Mme Dorcas Beryl OTIENO OGW (Kenya) est directeur exécutif de l’Organisation kenyane pour l’éducation à l’environnement / Fondation kenyane pour l’éducation à l’environnement. Elle est également maître de conférences à l’École des études environnementales de l’université Kenyatta. De 2003-2010, Mme Otieno Ogw a coordonné le programme Eco-schools au Kenya et a été présidente du Conseil de l’Autorité nationale kenyane de gestion de l’environnement. Depuis 2004, elle est membre du Comité directeur kenyan pour l’EDD. Mme Otieno Ogw coordonne actuellement le Réseau confessionnel pour l’EDD au Kenya tout en étant membre du Centre régional d’expertise en groupe directeur de l’EDD de la région de Nairobi. De 2004 à 2009, Mme Otieno Ogw a été membre du Comité directeur de l’éducation à l’environnement du bassin du Nil et du Kenya. Enfin, Mme Otieno Ogw s’est vu attribuer le prix présidentiel de l’Ordre du grand guerrier du Kenya pour les améliorations qu’elle a apportées dans la gestion publique de l’environnement.

M. Michel RICARD (France) est professeur et docteur ès sciences. Il enseigne l’écologie et la biologie à l’université de Bordeaux où il est titulaire de la Chaire UNESCO Éducation, formation et recherche pour le développement durable. Il est également président de l’Université Virtuelle française Environnement & Développement durable (UVED). Pendant 15 ans, M. Ricard a travaillé au Musée national français d’histoire naturelle. Il a été président de deux universités françaises, puis directeur d’un institut professionnel spécialisé dans les ressources naturelles. Depuis 2002, il a été conseiller spécial sur l’EDD auprès du Premier Ministre, président du Conseil national du développement durable et du Comité français de la Décennie des Nations Unies pour l’EDD. M. Ricard est membre du Comité directeur sur l’EDD de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) et vice-président du réseau international Environment and School Initiatives (ENSI). Il s’est vu décerner plusieurs prix français.

M. Kartikeya V SARABHAI (Inde) est fondateur et directeur du Centre for Environment Education (CEE), l’organisme clé, en Inde, de la Décennie des Nations Unies pour l’EDD. M. Sarabhai a été membre de la délégation indienne lors des sommets des Nations Unies sur le développement durable de Rio de Janeiro en 1992 et de Johannesburg in 2002. Il est co-auteur du rapport établi sur l’Inde pour le sommet de Rio de 1992. M. Sarabhai a travaillé au sein de plusieurs comités du gouvernement de l’Inde, notamment pour le comité chargé d’écologiser le système éducatif formel de l’Inde. En 2002, le Président de l’Inde a décerné à M. Sarabhai le prix Padma Shri Award – l’un des trois prix civils indiens les plus prestigieux – dans la catégorie Éducation à l’environnement. En tant qu’administrateur de l’Ashram de la Sabarmati, créé par Mahatma Gandhi, en 1917, à Ahmedabad, il est également impliqué, au nom du gouvernement indien,  dans la création du Portail à la mémoire de Gandhi.

M. Teiichi SATO (Japon) est professeur à la Graduate School of International University of Health and Welfare et Directeur exécutif honoraire du Musée national de Tolyo. Il est également vice-président la Commission nationale japonaise pour l’UNESCO. De janvier 2003 à octobre 2006, il a été Ambassadeur extraordinaire et Délégué permanent plénipotentiaire du Japon auprès de l’UNESCO. M. Sato a été vice-ministre de l’Éducation, de la science, des sports et de la culture du Japon, de juillet 1997 à juin 2000.

Mme Rachel TRAJBER (Brésil) est consultante dans les domaines de l’Éducation au service des sociétés durables et de l’Éducation au changement climatique. En 2012, elle a été coordinatrice de projets éducatifs au Marina Silva Institute. De 2014 à 2011, elle a dirigé la Coordination générale de l’éducation à l’environnement au sein du ministère brésilien de l’Éducation. Mme Trajber a coordonné la première Conférence nationale du Brésil sur l’éducation à l’environnement des adultes au ministère de l’Environnement, les conférences des enfants et des jeunes (2003, 2006, 2009), ainsi que la Conférence internationale des enfants et des jeunes « Prenons soin de la planète », en 2010. Auparavant, elle a dirigé un petit cabinet de consultants – Imagens Education – qui s’est intéressé aux questions relatives à la responsabilité dans les sphères de l’entreprise, du social et de l’environnement. Elle est membre fondateur de l’ONG Ecoar Institute for Citizenship, créée après la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement, à Rio, en 1992.

Chaire  du Comité interinstitutions pour la Décennie des Nations Unies pour l’éducation au service du développement durable (rotation annuelle)

Le Comité interinstituions des Nations Unies pour la Décennie des Nations Unies pour l’EDD est une instance réunissant les agences des Nations Unies qui promeuvent activement la mise en œuvre de la décennie. Le Comité comprend 22 agences : la Banque mondiale, la FAO, l’OIT, l’OMC , l’OMS, l’ONU-Habitat, l’ONUSIDA, le Pacte mondial des Nations Unies, le PAM, le PNUD, le PNUE, la SIPC des Nations Unies, l’UNCBD, l’UNCCD, l’UNDESA, l’UNESCO, l’UNFCCC, l’UNFPA, l’UNHCR, l’UNICEF, l’UNITAR et l’UNU.

En 2014, l’UNU préside le Comité interinstitutions.

2014 - UNU: Mr Kazuhiko TAKEMOTO, directeur, Institut des hautes études de l’Université des Nations Unies (UNU-IAS)

2013 - UNICEF: Mme Stephanie HODGE, spécialiste de programme responsable de la coordination intersectorielle, Division de l’éducation de l’UNICEF

2012 - UNESCO: Mr Alexander LEICHT, chef de la Section de l'éducation pour le développement durable, UNESCO

Retour en haut de la page