Evaluation externe indépendante de l’UNESCO

A sa 35ème session en octobre 2009, la Conférence générale a décidé qu’une évaluation externe et indépendante de l’UNESCO doit être menée, qui soit globale, stratégique et tournée vers l’avenir (35 C/Résolution 102).
 
L’objectif de l’évaluation externe indépendante (EEI) était de fournir des recommandations réalistes et opportunes permettant aux organes directeurs de l’UNESCO et à la Directrice-Générale de mieux positionner l’Organisation et de répondre aux besoins et aux défis à venir.

Selon les Termes de référence de l’EEI, l’évaluation avait pour objectif de répondre à la question globale suivante : « Comment l’UNESCO devrait-elle se placer pour relever les défis du XXIe siècle et tirer le meilleur parti des perspectives qui lui sont ouvertes ? » Des questions plus précises ont été posées sur :

  • Les défis internationaux liés au mandat de l’UNESCO
  • L’impact de l’UNESCO dans sa réponse à ces défis
  • Le rôle de l’UNESCO dans le système des NU et par rapport à d’autres organisations internationales
  • La division de compétences entre les Organes directeurs et le Secrétariat
  • La contribution de la société civile et du secteur privé.

Une équipe d’évaluation a été engagée pour mener l’évaluation. Guidée par le Professeur Elliot Stern du Royaume-Uni, l’équipe était composée d’experts provenant de l'Argentine, du Canada, de la Chine, de l'Egypte, de l'Inde, de l’Italie, de la Mauritanie, de la Norvège, et de la Suède.
 
Lors de la 185ème session du Conseil exécutif en octobre 2010, l’équipe chargée de l’EEI a présenté un rapport de synthèse (185 EX/18) ainsi que le rapport d'évaluation intégral (185 EX/18 Add.). Le rapport final avec les annexes peut être téléchargé ici.

Depuis la présentation du rapport de l’EEI au Conseil exécutif, les Organes directeurs et le Secrétariat travaillent sur les meilleures façons d’aborder les résultats et les recommandations du rapport. Le Conseil exécutif a crée un groupe de travail ad hoc qui a soumis un rapport à sa 186ème session en mai 2011 (186 EX/17 Partie I) avec des propositions de réponse aux recommandations de l’EEI. Entre temps, le Secrétariat a fait rapport sur les aspects opérationnels du rapport de l’EEI (186 EX/17 Partie II).

Pour plus d'informations sur l'EEI et sur son suivi, veuillez visiter le site web sur l'EEI.

Retour en haut de la page