Autonomie des filles et des femmes

© UN photo/Bikem Ekberzade
Iraqi schoolchildren

La pleine égalité et le développement du potentiel des filles et des femmes est la nouvelle frontière des droits humains au XXIe siècle. Je ne crois pas que le développement puisse être durable s’il n’est pas équitable. C’est pourquoi, ensemble, nous devons aller bien plus loin pour défendre les droits humains et développer le potentiel de chaque fille et de chaque femme.

L’épanouissement des filles et des femmes commence sur les bancs de l’école par une éducation de qualité et l’accès à la culture et l’information. L’égalité des genres passe par l’alphabétisation, l’accès à la science, et de véritables possibilités pour les filles de réaliser leurs rêves et de faire leurs propres choix éclairés. L’égalité des genres est une question de droits humains, et une condition de progrès pour la santé, le développement durable, et pour la société dans son ensemble.

C’est pourquoi l’égalité des genres est une priorité globale de l’UNESCO et ma priorité personnelle.

Retour en haut de la page