12.09.2013 -

Au Nigéria, la Directrice générale rencontre les ministres entretenant des relations avec l’UNESCO

© UNESCO -The newly appointed Minister of Education of Nigeria, Chief Barr Ihesom Wike and the Director-General of UNESCO, Irina Bokova, Nigeria, September 2013.

© UNESCO -UNESCO Director-General, Irina Bokova, with the Minister of State for Foreign Affairs Mrs Viola Onwuliri of Nigeria, September 2013.

Le 11 septembre, Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, a rencontré des ministres nigérians entretenant des relations avec l’UNESCO. La réunion, présidée par le nouveau Ministre de l’éducation, Barr Eznwo Nyesom Wike, a été l’occasion de passer en revue la coopération entre le Nigéria et l’UNESCO et d’identifier des domaines à renforcer. La Ministre des ressources en eau, Mme Sirah Ochekpe, le Ministre de la défense, récemment nommé, M. Labaran Maku, ainsi que de hauts représentants de ministères responsables notamment de la condition féminine et des sciences et technologies, assistaient à la réunion.

Après avoir réaffirmé que le Nigéria se félicitait de l’excellente coopération avec l’UNESCO, le Ministre de l’éducation a remercié la Directrice générale du soutien technique apporté au projet « Revitaliser l’alphabétisation des adultes et des jeunes », qui peut être considéré comme un modèle dans la sous-région. Il a souligné l’importance de la qualité de l’éducation, notamment grâce à l’investissement dans la formation des enseignants et à l’aide d’instituts de l’UNESCO comme l’ISU pour ce qui est des données. Le Ministre a rappelé l’engagement du Président envers l’éducation et sa volonté d’atteindre les enfants non scolarisés.

La Ministre des ressources en eau a salué la coopération avec l’UNESCO par le biais du Programme hydrologique international (PHI) et insisté sur la nécessité de mieux associer à ce programme les travaux du Centre de catégorie 2 sur la gestion de l’eau. Elle a appelé à resserrer la collaboration en renforçant les capacités des instituts et des professionnels.

Le nouveau Ministre de la défense (anciennement Ministre de l’information) a fait savoir combien il appréciait la coopération constante avec l’UNESCO et a donné des précisions sur la collaboration avec le Ministère fédéral de l’éducation en vue d’un plaidoyer plus vigoureux en faveur de l’éducation, surtout de la scolarisation des enfants et de leur maintien à l’école.

Le représentant du Ministre de la condition féminine (Secrétaire permanent), a souligné la nécessité de continuer de soutenir l’éducation des filles, qui constitue un outil majeur pour la parité des genres.

La Directrice générale a assuré les ministres de la ferme volonté de l’UNESCO d’accompagner les efforts du Nigéria dans différents domaines, notamment l’alphabétisation, la qualité de l’éducation, des politiques avisées pour que les enfants, surtout les filles, soient inscrits à l’école, la promotion d’une culture de la paix, la sauvegarde du patrimoine culturel matériel et immatériel et la promotion de la gestion durable de l’eau. Elle a souligné le rôle essentiel du nouveau Bureau régional de l’UNESCO à Abuja, qui travaillera en étroite coopération avec les ministères compétents et les institutions nationales et régionales.

Le même jour, la Directrice générale a rencontré M. Kadre Desire Ouadraogo, Président de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui était accompagné de la Commissaire au développement humain et au genre, Mme Adrienne Diop, et de hauts responsables.

Les deux parties se sont félicitées de la solide coopération entre la CEDEAO et l’UNESCO dans des domaines tels que l’Enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) pour l’employabilité des jeunes, la culture de la paix et l’intégration ainsi que le développement professionnel des enseignants. Elles sont convenues de la nécessité de donner un nouvel élan à leur coopération afin de mieux répondre aux nouveaux défis dans un monde en pleine évolution.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page