07.06.2013 - ODG

La Directrice générale appelle à un renforcement de la coopération avec la Namibie

© Zoe Photography & Design -UNESCO Director-General, Irina Bokova, with the Right Honourable Hage G. Geingob, Prime Minister of Namibia, June 2013.

Le 7 juin, la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, a tenu une réunion conjointe avec des ministres chargés de domaines d’action en rapport avec les champs de compétence de l’UNESCO.

Étaient également présents à cette réunion qui s’est déroulée au Ministère de l’éducation, sous la présidence de M. Bernard Esau, Ministre des pêches et des ressources marines, M. Stanley Simataa, Vice-Ministre de l’information et des technologies de la communication et représentant de la Namibie au Conseil exécutif de l’UNESCO, ainsi que Mme Silvia Makgone, Vice-Ministre de l’éducation.

Des Vice-Ministres et des représentants des Ministères de l’éducation ; de l’information et des technologies de la communication ; de l’agriculture, de l’eau et des forêts ; de la jeunesse, du service national et de la culture ; de l’égalité des genres et de l’enfance ont également assisté à la réunion.

Cette réunion de travail a été l’occasion de réexaminer en profondeur l’ensemble des opportunités et des défis qui se présentent à la Namibie – dans le domaine de l’éducation inclusive de qualité, du perfectionnement des compétences des jeunes, de la mise à profit des TIC et de la promotion des radios communautaires, du renforcement de la gestion des ressources en eau, de la prévision des risques et de l’atténuation de leurs effets, de l’amélioration de la protection de la petite enfance, ainsi que de la sauvegarde du patrimoine culturel et du soutien aux industries culturelles et créatives.

« Le renforcement des capacités est le fil conducteur de toute notre action, et l’UNESCO se tient prête à accroître son soutien à la Namibie dans tous ces domaines qui sont essentiels à l’inclusion sociale, à la résilience des sociétés et au développement durable », a déclaré la Directrice générale.

Un communique a été signé à la suite de la réunion de travail conjointe.

« L’UNESCO accompagnera la Namibie à chaque étape de son parcours pour atteindre ses objectifs de développement nationaux inscrits dans la « Vision 2030 », en vue de renforcer la participation des jeunes et de promouvoir les avantages de la durabilité et du développement dans l’ensemble de la société », a affirmé la Directrice générale.

Irina Bokova a visité le centre artistique Penduka, un projet d’autonomisation des femmes, auquel participent quelque 58 femmes, dont certaines souffrent de troubles du langage, de l’élocution et de l’audition.

La Directrice générale a pu admirer toute la gamme des créations artistiques et artisanales produites au Centre, notamment des étoffes de batik, des objets en poterie et des bijoux en verre – toutes réalisées à partir de matériaux locaux, recyclés pour certains, et inspirées des savoir-faire traditionnels. Penduka dispense des compétences, fournit des emplois, participe au tourisme culturel et fait office de centre de traitement et de soutien pour les femmes atteintes de tuberculose. Son nom signifie « Réveillez-vous ! », et le Centre offre un magnifique exemple de solidarité en action.

Irina Bokova a également visité l’école secondaire Dawid Bezuidenhout, établissement appartenant au réSEAU de l’UNESCO.

Elle a été accueillie par le directeur de l’école, dans un auditorium plein à craquer de jeunes femmes et hommes. Une chorale a ouvert la manifestation, qui a été l’occasion pour Irina Bokova de remercier le directeur, les enseignants et tous les élèves pour leur engagement à promouvoir les valeurs et les objectifs de l’UNESCO. La Directrice générale a souligné le rôle particulier que jouent les écoles, et notamment leurs directeurs et leurs enseignants, dans l’édification d’une paix et d’un développement durables. Elle a insisté sur l’importance de l’autonomisation des filles par l’éducation et l’apprentissage, en tant que force de transformation sociale.

« Je perçois aujourd’hui dans cet auditorium l’esprit humaniste qui anime l’UNESCO. Vous véhiculez les valeurs que nous partageons, celles de la paix, du dialogue, du respect et de la dignité, de la durabilité et de la solidarité. Je vous en suis reconnaissante et je m’en sens encouragée », a ajouté Irina Bokova.

La Directrice générale a également rencontré l’équipe de pays des Nations Unies, dans le cadre d’une réunion qui a porté sur le soutien des Nations Unies aux plans de développement nationaux de la Namibie et à la mise en pratique de la stratégie « Unis dans l’action » dans un pays à revenu intermédiaire, confronté à des défis et recelant aussi des opportunités.

 

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page